Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 28/06/2017 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

BOUCHARDON Edme


Ecole française

Etude de nu pour la Marne

1739

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 23893, Recto

Anciens numéros d'inventaire :
NIII13996
MA11246

Numéros de catalogue :
Inventaire Bouchardon BOU363

LOCALISATION :
Très grand format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
BOUCHARDON Edme

TECHNIQUES :
Sanguine. Trace de pliure horizontale au milieu. Papier oxydé. Bande d'agrandissement à droite : L. 0,032. Montage ancien : H. 0,530 ; L. 0,720, bande de papier bleu, trait d'encre noire, bande dorée, bande bleue et trait d'encre noire. Pas de filigrane visible.
H. 00,445m ; L. 00,617m

HISTORIQUE :
Conservé par Edme Bouchardon jusqu'à son décès, et légué à Mariette, son exécuteur testamentaire (testament du sculpteur, 1er mars 1760, AN, MC, ET LXXVI, 384 - copie : Arch. Chaumont, inv. 89-4-68 -, où il lègue ses « desseins qui ont servi d'étude aux bas-reliefs et aux génies de la fontaine rue de Grenelle ») ; Pierre Jean Mariette, ne porte pas sa marque ; sa vente, Paris, 15 novembre 1775 - 30 janvier 1776, partie du lot no 1102 : « Quatre études de fleuve, homme & femme, à la sanguine » ; acquis pour le Cabinet du Roi par l'intermédiaire de Lempereur, lors de la 42e vacation ; versé au Louvre, marques du Conservatoire en bas à gauche (L. 2207) et de la Commission du Muséum en bas à droite (L. 1899).
Dernière provenance : Mariette, Pierre-Jean
Mode d'acquisition : Cabinet du roi
Année d'acquisition : 1775

INVENTAIRE DU MUSEE NAPOLEON :
Inventaire du Mus¿e Napol¿on. Dessins. Vol.8, p.1404, chap. : Ecole française, Carton 126. (...) Num¿ro : 11246. Nom du ma¿tre : Idem [[ Bouchardon, Edme /&. Num¿ro d'ordre dans l'oeuvre du ma¿tre : 53. D¿signation des sujets : Une naïade. Dessin à la sanguine. Dimensions : H. 44,5 x L. 62cm. Origine : Idem & Collection ancienne /&. Emplacement actuel : Idem & Calcographie du Musée Napoléon ]]. Signe de recollement : [Vu] [[au crayon]]. Cote : 1DD40

COMMENTAIRE :
Gravé à l'eau-forte et dans le même sens par François Antoine Aveline pour la planche 8 du Second livre de Diverses figures d'Académies dessinées d'après le naturel par Edme Bouchardon, Sculpteur du Roy, publié par Gabriel Huquier vraisemblablement en 1739 : « Ed. Bouchardon del. / A Paris chez Huquier, rue St Jacque, au coin de la rue des Mathurins. CP.R / J. Aveline jun sculp. » (Roux, 1931, Aveline, nos 14 à 17). Une feuille proche est passée en vente chez Christie's, New York, 12 janvier 1995, no 177 (Sanguine, H. 0,427 ; L. 0,572) (Juliette Trey, dans Inventaire général des dessins, École française, Edme Bouchardon (1698-1762), avec la participation d'Hélène Grollemund, Musée du Louvre, département des Arts graphiques, Paris, 2016. Catalogue raisonné. Période parisienne, 1733-1748. Dessins préparatoires à la sculpture : La fontaine de Grenelle, La Marne, n° 363, p. 193. Pour l'introduction du chapitre, voir INV 24264 et INV 23891). Bibliographie : Guiffrey et Marcel, 1933-1938, II, no 870 ; Weber, 1969, p. 45 ; Rosenberg et Barthélemy-Labeeuw, 2011, I, F 362. On connaît beaucoup de dessins à la sanguine de Bouchardon d'après les modèles ayant posé pour les figures de la Seine et de la Marne (...) Douze de ces dessins ont été gravés et utilisés pour constituer le Second Livre de diverses figures d'Académies publié par Huquier (...)Dans le corpus des dessins aujourd'hui repérés que l'on peut mettre en relation avec les études exécutées d'après le modèle pour les figures de la fontaine, on peut discerner trois groupes de dessins de modèles nus exécutés pendant trois séances de pose distinctes (...) Le troisième groupe est numériquement le plus important. Bouchardon a dessiné un modèle féminin avec des cheveux mi-longs couvrant sa nuque et présentant quelques boucles, les mèches courtes sur le front rabattues en arrière. Les feuilles repérées gardent le souvenir d'une séance de pose particulièrement productive, durant laquelle le modèle est allongé sur le sol, jambes étendues, s'appuyant sur une urne d'où s'échappe de l'eau, la main gauche posée sur l'avant-bras droit, ou directement sur l'urne (Guilhem Scherf, Louvre, Edme Bouchardon (1698-1762). Une idée de beau, 2016, pp. 244-245). Juliette Trey, L'œuvre dessiné d'Edme Bouchardon (1698-1762), p. 20-26, repr. p. 22, Faire parler le papier, p. 27, Grande Galerie, Le Journal du Louvre, La Recherche au Musée du Louvre, 2016, Hors-série, mai 2017, n° 1.

INDEX :
Lieux : Paris, rue de Grenelle, fontaine, oeuvre en rapport
Sujets : Bouchardon, Edme, Fontaine de la rue de Grenelle - Allégorie de la Marne - Second Livre de Diverses Figures d'Académies dessinées d'après le Naturel par Edme Bouchardon Sculpteur du Roy, publié par Huquier, 1739
Techniques : sanguine

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 10, p. 69