Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 10/10/2017 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

BOUCHARDON Edme


Ecole française

Etude d'une main tenant un crayon

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 23878, Recto

Anciens numéros d'inventaire :
NIII13979
MA11230

Numéros de catalogue :
Guiffrey et Marcel G853
Inventaire Bouchardon BOU419

LOCALISATION :
Petit format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
BOUCHARDON Edme

TECHNIQUES :
Non monté. Trait d'encadrement à la plume et encre grise. Sanguine. Trait d'encadrement à la plume et encre grise. Lacune en haut à droite avec restauration. Taches. Filigranes : grappe de raisin (feuille d'oeuvre) ; [k ?] f (feuille de montage).
H. 00,233m ; L. 00,330m

HISTORIQUE :
Ancienne collection [Cabinet du Roi] ; versé au Louvre à une date inconnue, marques de la Commission du Muséum (L. 1899) et du Conservatoire (L. 2207) en bas à gauche, et du Louvre en bas à droite (L. 1886).
Mode d'acquisition : Cabinet du roi

INVENTAIRE DU MUSEE NAPOLEON :
Inventaire du Mus¿e Napol¿on. Dessins. Vol.8, p.1402, chap. : Ecole française, Carton 126. (...) Num¿ro : 11230. Nom du ma¿tre : Idem [[ Bouchardon, Edme /&. Num¿ro d'ordre dans l'oeuvre du ma¿tre : 37. D¿signation des sujets : Sur le même carton deux études de mains. Dessins à la sanguine. Dimensions : H. 23,5 x L. 33,5 cm [[le premier]] ; H. 26,5 x L. 33,5 cm [[le deuxième]]. Origine : Collection ancienne. Emplacement actuel : Idem & Calcographie du Musée Napoléon ]]. Signe de recollement : [Vu] [[au crayon]]. Cote : 1DD40

COMMENTAIRE :
(Voir Inv. 23879) Ces deux dessins, qui représentent vraisemblablement les mains de l'artiste, l'une tenant un porte-mine dans lequel est fixé un crayon de sanguine et l'autre posée sur un portefeuille de dessins, ont été dessinés en pendant, commel'attestent leurs dimensions presque identiques et la proximité de leurs motifs. Ces feuilles forment une sorte d'autoportrait métonymique de l'artiste, représenté par ses mains, qui incarnent à elles seules le pouvoir créateur (...) Le modelé y est très fin, précis et détaillé, tandis que la manche de la chemise, le portefeuille ou le porte-mine sont esquissés beaucoup plus rapidement. Cet intérêt pour la main de l'artiste fait écho aux préoccupations du comte de Caylus et de Pierre Jean Mariette concernant le motif de la main créatrice, tout en inscrivant Bouchardon dans une tradition de dessinateurs savants attachés à représenter leurs propres mains. (Juliette Trey, Louvre, Edme Bouchardon (1698-1762). Une idée de beau, 2016, p. 67). Gravé par Gilles Demarteau dans le même sens en manière de crayon et imprimé en rouge sanguine, frontispice du Troisième Livre / de Principes du Dessein, dans le gout du Crayon ; / d'après differens Maitres, « Bouchardon del. / A Paris chez demarteau rue de la Pelterie a la cloche », publié en 1765 (Juliette Trey, dans Inventaire général des dessins, École française, Edme Bouchardon (1698-1762), avec la participation d'Hélène Grollemund, Musée du Louvre, département des Arts graphiques, Paris, 2016. Catalogue raisonné. Période parisienne, 1733-1748. Académies : Parties du corps, n° 419, p. 215-216). Bibliographie : Guiffrey et Marcel, 1933-1938, II, no 853 ; Kopp, 2013, p. 23, note 5.

INDEX :
Collections : Cabinet du Roi
Personnes : Demarteau, Gilles, gravure en rapport
Sujets : Troisième Livre de Principes du Dessein, dans le gout du Crayon d'après différents Maitres, 1765
Techniques : sanguine

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 10, p. 66