Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 07/08/2017 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

BOUCHARDON Edme


Ecole française

Un paysan semant, vu de dos

1756

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 23872, Recto

Anciens numéros d'inventaire :
NIII13973
MA11224

Numéros de catalogue :
Guiffrey et Marcel G780

LOCALISATION :
Petit Format (S)

ATTRIBUTION ACTUELLE :
BOUCHARDON Edme

TECHNIQUES :
Sanguine. Collé en plein sur un montage Mariette. Annotation "1756" à la plume et à l'encre brune en bas à gauche.
H. 00,383m ; L. 00,238m

HISTORIQUE :
Pierre Jean Mariette ; sa vente, Paris, 15 novembre 1775-30 janvier 1776, vraisemblablement partie du lot n° 1144 - acquis pour le Cabinet du Roi, par l'intermédiaire de Lempereur, lors de la 26e vacation ; versé au Louvre.
Dernière provenance : Mariette, Pierre-Jean
Mode d'acquisition : acquis pour le Cabinet du roi
Année d'acquisition : 1775

INVENTAIRE DU MUSEE NAPOLEON :
Inventaire du Mus¿e Napol¿on. Dessins. Vol.8, p.1401, chap. : Ecole française, Carton 126. (...) Num¿ro : 11224. Nom du ma¿tre : Idem [[ Bouchardon, Edme /&. Num¿ro d'ordre dans l'oeuvre du ma¿tre : 31. D¿signation des sujets : Cultivateur en action de semer. Dessin à la sanguine. Dimensions : H. 38,5 x L. 23,5cm. Origine : Idem & Collection ancienne /&. Emplacement actuel : Idem & Calcographie du Musée Napoléon ]]. Signe de recollement : [Vu] [[au crayon]]. Cote : 1DD40

COMMENTAIRE :
Projet pour le semeur du jeton des 'Parties casuelles' de 1757, dont il existe deux dessins, l'un conservé à la Bibliothèque de l'Institut, l'autre au musée des Beaux-arts d'Orléans. Une autre contre-épreuve de sanguine se trouve dans le recueil de 'Dessins des médailles de Louis XV contre-épreuves de dessins de Bouchardon' conservé à la bibliothèque nationale de France. (J. Trey, 'Inventaire général des dessins - Ecole française. Edme Bouchardon', Louvre éditions / Mare & Martin, 2016, n° 502) Le sujet rappelle l'intérêt qu'avait Bouchardon pour les sujets de genre (...)La grande qualité graphique de cette feuille n'a pas échappé à Pierre Jean Mariette, qui en fut le propriétaire et la mit en valeur sur l'un de ses montages raffinés, ni à Henry de Chennevières, qui fit le choix de la reproduire dans son florilège des plus beaux dessins du musée du Louvre (...) Bouchardon a réutilisé le motif du semeur pour un Projet de jeton pour « Les parties casuelles, 1757 » qui est de fait l'un de ses dessins de jetons les plus réussis (...)Il existe une autre version autographe de ce dessin à la bibliothèque de l'lnstitut à Paris. Une contre-épreuve tirée de la version de cette dernière est conservée à la Bibliothèque nationale. Le jeton en rapport fut annoncé dans le Mercure de France en avril 1757. La date annotée sur le dessin du Louvre, 1756, coïncide bien avec l'année où le projet de jeton pour 1757 a dû être dessiné. (Edouard Kopp, Louvre, Edme Bouchardon (1698-1762). Une idée de beau, 2016, p. 183). Voir aussi P. Rosenberg, 'Les Dessins de la collection Mariette. Ecole française', tome I, Milan, 2011, F 544 ;

INDEX :
Collections : Cabinet du Roi - Mariette, Pierre-Jean
Lieux : Orléans, Musée des Beaux-Arts, oeuvre en rapport, Paris, Bibliothèque Nationale de France, département des Estampes et de la Photographie, oeuvre en rapport, Paris, Bibliothèque de l'Institut de France, oeuvre en rapport
Sujets : Parties casuelles
Techniques : sanguine

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 10, p. 66