Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 03/08/2017 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

MAZZUOLA Francesco


Ecole lombarde

Femme demi nue assise, avec un putto

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 6432, Recto

Anciens numéros d'inventaire :
NIII4574
MA4299

LOCALISATION :
Petit format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
MAZZUOLA Francesco

TECHNIQUES :
Plume et encre brune, lavis brun, rehauts de blanc, papier lavé beige.
H. 00,179m ; L. 00,151m

HISTORIQUE :
Jonathan Richardson senior (L. 2184) - Thomas Hudson (L. 2432) - Saint-Morys - Saisie des émigrés en 1793, remis au Museum en 1796-1797 ; Marque du Louvre (L. 1886a).
Dernière provenance : Saint-Morys, Ch.-P.-J.-B. de Bourgevin Vialart de
Mode d'acquisition : Saisie des Emigrés
Année d'acquisition : 1793

INVENTAIRE DU MUSEE NAPOLEON :
Inventaire du Mus¿e Napol¿on. Dessins. Vol.3, p.558, chap. : Ecole de Parme, carton 38. (...) Num¿ro : 4299. Nom du ma¿tre : Idem [[ Le Parmesan /&. Num¿ro d'ordre dans l'oeuvre du ma¿tre : 62. D¿signation des sujets : Une femme assise ayant près d'elle un enfant. Dessin à la plume, lavé et rehaussé de blanc. Croquis sur le V°. Dimensions : H. 18 x L. 15cm. Origine : Collections nouvelle, de Thomas Hudson et de Richardson.Prix de l'estimation de l'objet : 60francs. Emplacement actuel : Idem & Calcographie du Musée Napoléon /&. Observations : Idem & [Remis le 27 août 1828 pour être reliés.] [[à l'encre]] ]]. Signe de recollement : [Vu] [[au crayon]] [[trait oblique / au crayon / sur le n° d'ordre]]. Cote : 1DD35

COMMENTAIRE :
Ce dessin a été considéré par S. Freedberg (1950, p. 238) comme une étude pour une 'Annonciation' aujourd'hui disparue, réalisée selon le témoignage de Vasari (1568, vol. 4, p. 137) lors du séjour à Rome (1524-1527) de Parmigianino. Le style romain du dessin, influencé par Michel-Ange, déjà remarqué par L. Fröhlich-Bum (1935), a été confirmé par R. Bacou (1964, n° 68 p. 59-60) en le rapprochant d'une feuille conservée à Londres (British Museum, Inv. 1895,0915.752) qui présente une figure similaire interpretée comme une sibylle inspirée de celles peintes par Raphaël à Santa Maria della Pace. Ensuite, Popham (1971) a suggéré d'anticiper la date à la période pre-romaine de l'artiste quand Parmigianino, encore à Parme, aurait eu connaissance des œuvres romaines de Michel-Ange et Raphaël par le biais de Corrège (Monbeig Goguel, 1980). Cette proposition a été acceptée par A. Gnann (2007). Bibliographie : - G. Vasari, 'Le vite de' più eccellenti pittori,scultori e architettori nelle redazioni del 1550 e 1568, ed. Rosanna Bettarini et Paola Barocchi, 6 vol., Florence, SPES, 1966-1987, - J. Vergnet-Ruiz, dans 'Hommage au Corrège. Catalogue des dessins du Maître, de ses élèves et des artistes qui ont subi son influence. Exposés à l'occasion du quatrième centenaire de sa mort (1534)', cat. exp. (Paris, L'Orangerie des Tuileries, 1934), p. 34 n°67 - L.Fröhlich-Bum, 'Unpublished Drawings by Parmigianino' dans Old Master Drawings, IX, n°36, mars 1935, p.56, repr. pl. 59 - S.J.Freedberg, 'Parmigianino. His works in painting', Cambridge, 1950, p. 238, 257 - R. Bacou, 'Dessins de l'École de Parme. Corrège Parmesan', XXXIIIe exposition du Cabinet des dessins, Paris, Musée du Louvre, 1964, p. 59-60 n° 68 repr. Pl. XVIII ; p. 55 sous n° 59 - A.E.Popham, 'Artists Working in Parma in the Sixteenth Century. Correggio, Anselmi, Rondani, Gatti, Gambara, Orsi, Parmigianino, Bedoli, Bertoja, dans Italian Drawings in the Departement of Prints and Drawings in the British Museum', 2 vol., London, 1967, I, p. 42, n° 66, p.48 n° 78 - M. Fagiolo Dell'Arco, 'Il Parmigianino: un saggio sull'ermetismo del Cinquecento', Rome, 1970, p. 91-93, 214 note 4, p. 263-264 - A.E. Popham, 'Catalogue of the Drawings of Parmigianino', 3 vol., New Haven and London, 1971, I, p. 145, n° 410 - C. Monbeig Goguel, dans 'Roman Drawings of the Sixteenth Century from the Musée du Louvre', cat. exp. (Chicago, The Art Institute, 4 octobre 1979 - 6 janvier 1980) par M. Serullaz, p. 92, n° 37 - D. Ekserdjian, 'Parmigianino in San Giovanni Evangelista', 'Renaissance and Italy. Renaissance studies in Honour of Nicolai Rubinstein', par P. Denley et C Elam, [Westfield College, University of London Committee for medieval Studies], 1988, p. 444, 451 note 9 - A. Gnann, dans "Parmigianino e il manierismo europeo", cat. exp. (Parme, Galleria Nazionale, 8 février - 15 mai 2003, Vienne, Kunsthistorisches Museum, 4 juin- 14 septembre 2003), par L. Fornieri Schianchi, S.Ferino-Pagden, Cinisello Balsamo Milano, 2003, p. 264 sous n° 2.3.25 - D. Ekserdjian, 'Parmigianino', Yale University Press, New Haven and Londres, 2006, p. 246, 285 note 37 - A. Gnann, 'Parmigianino: Die Zeichnungen', 2 vol., Petersberg, Michael Imhof Verlag, 2007 (Studien zur internationalen Architektur- und Kunstgeschichte, 58), p. 362 n° 78

INDEX :
Collections : Hudson, Thomas - Richardson, William senior - Richardson, Jonathan senior - Saint-Morys
Lieux : Rome, Santa Maria della Pace, oeuvre en rapport, Londres, British Museum, oeuvre en rapport, Rome+, Parme+
Personnes : Michel-Ange, Michelangelo Buonarroti dit+ - Raphaël+ - Correggio+
Sujets : sibylle
Techniques : encre brune - lavis brun - rehauts de blanc - plume - papier lavé de beige

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 3, p. 306