Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 12/12/2017 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

CAMBIASO Luca


Ecole piémontaise et génoise

Sainte Famille avec sainte Catherine d'Alexandrie et le petit saint Jean Baptiste entourés d'anges

Vers 1570

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 9231, Recto

Anciens numéros d'inventaire :
NIII6627
MA6155

LOCALISATION :
Petit format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
CAMBIASO Luca

TECHNIQUES :
Collé en plein sur un montage du xviiie siècle.
H. 00,411m ; L. 00,280m

HISTORIQUE :
E. Jabach (L. 2959) ; montage à bande dorée des dessins d'ordonnance ; Inventaire Jabach, I, n° 246 (Cambiaso) - Entré dans le Cabinet du Roi en 1671, paraphe de J. C. Garnier d'Isle (L. 2961), marques du Museum (L. 1899) et du Conservatoire (L. 2207)
Dernière provenance : Jabach, Everhard
Mode d'acquisition : acquis pour le Cabinet du roi
Année d'acquisition : 1671

INVENTAIRE JABACH :
Dessin probablement issu de l'ensemble des dessins dits d'ordonnance collés et dorés de la collection d'Everhard Jabach acquis pour le roi en 1671 A. Critères de l'identification Le dessin ne présente aucun des signes attestant sa provenance et son acquisition en 1671 : - montage Jabach ivoire à large bande d'or fin ; - numéro d'inventaire Jabach à la sanguine, au verso du montage ; - paraphe Jabach à l'encre brune [L. 2959], au verso du montage ; - marques, au verso du montage, du récolement des dessins Jabach effectué en 1690 par Jean Prioult, commissaire-enquêteur au Châtelet de Paris, à la suite du décès de Charles Le Brun, premier peintre du roi, directeur et garde général du Cabinet des tableaux et dessins : - transcription en toutes lettres du numéro d'inventaire Jabach ; - paraphe Prioult [L. 2953]. Sa présence dans les collections royales à la date de 1752 est attestée par le paraphe de Jean-Charles Garnier d'Isle, contrôleur des Bâtiments du roi, apposé lors du récolement effectué en 1752 [L. 2961]. L'iconographie, la technique et les dimensions du montage telles qu'on peut les restituer sont en accord avec la description donnée par l'une des notices de l'inventaire établi par Jabach en 1671. B. Notice de l'Inventaire Jabach, février 1671. Minute. Paris, Archives nationales, O1 1967. Invantaire de 517 desseins d'ordonnances escole florentinne : 246 Un Vierge avec le petit Jesus saint Jean et saint Josep et plusieurs anges figures entieres a la plume lavé sur de papier blan de 13 pouce de long sur 18 pouce de haut dudit [de Lucas Cangiagio]
INVENTAIRE DU MUSEE NAPOLEON :
Inventaire du Mus¿e Napol¿on. Dessins. Vol.4, p.814, chap. : Ecole génoise, carton 57. (...) Num¿ro : 6155. Nom du ma¿tre : Idem [[ Cambiasi, Luca /&. Num¿ro d'ordre dans l'oeuvre du ma¿tre : 25. D¿signation des sujets : La Sainte Famille et sainte Catherine d'Alexandrie. Dessin à la plume et lavé. Dimensions : H. 41,5 x L. 28cm. Origine : Collection ancienne.Prix de l'estimation de l'objet : 15francs. Emplacement actuel : Idem & Calcographie du Musée Napoléon /&. Observations : Idem & [Remis le 13 septembre 1828 pour être relié] [[à l'encre]] ]]. Signe de recollement : [Vu] [[au crayon]] [[trait oblique / au crayon / sur le n° d'ordre]] [[trait oblique / à l'encre / sous le n° Morel d'Arleux]]. Cote : 1DD36

COMMENTAIRE :
La remarquable finesse de ce dessin est emblématique de la période au cours de laquelle Cambiaso exécuta des compositions plus ambitieuses. Les formes schématisées en volumes géométriques sont enrichies par des touches de lavis savamment appliquées, de la même manière que dans la Sainte Conversation du Städel Museum à Francfort (inv. 3998 ; Bertina Suida Manning et William Suida,' Luca Cambiaso. La vita e le opera, Milan',1958, p. 179, fig. 106). La structure pyramidale de la composition, qui a pour sommet le buste de la Vierge tenant l'Enfant, reprend un modèle souvent retenu par Cambiaso à partir des années 1550, comme dans La Vierge à l'Enfant et sainte Marie Madeleine aux Musei di Strada Nuova Palazzo Bianco à Gênes (cat. exp.,' Luca Cambiaso, un maestro del Cinquecento européo', Gênes, Palazzo Ducale, 2007, p. 224, no 10, par Andreana Serra). Si, pour Jonathan Bober, cette feuille se situe « entre la 'Visitation' et 'le Christ en gloire' de la Pierpont Morgan Library » (Bober, 2009, p. 142), le rapport est plus net avec deux œuvres datant des années 1570, La Vierge à l'Enfant et saint Joseph d'une collection particulière génoise (Gênes, 2007, p. 310, no 53, par Lauro Magnani) et 'La Sainte Famille avec saint Jean Baptiste enfant' de la National Gallery of Scotland à Édimbourg (inv. 18 ; Ibid., p. 330, no 63,par Piero Boccardo). Les photographies du dessin prises au C2RMF montrent que l'artiste a appliqué un lavis sur presque toute la surface et qu'il a épargné des zones afin de donner un éclat au contraste de lumière. La réflectographie révèle qu'il existe un dessin sous-jacent très léger, dont de nombreux traits sont visibles au niveau de l'Enfant et du profil de sainte Catherine. La présence de ce tracé prouve que Cambiaso ne dessinait pas seulement à la plume, comme on l'affirme généralement. Voir F. Mancini, 'Dessins italiens du musée du Louvre, Dessins génois, XVIe - XVIIIe siècle', Paris, 2017, n°73.

INDEX :
Collections : Jabach, Everhard - Cabinet du Roi
Personnes : Joseph, saint - Catherine d'Alexandrie, sainte - Jésus-Christ - Vierge Marie - Jean-Baptiste enfant, saint
Sujets : ICONOGRAPHIE RELIGIEUSE - Sainte Famille avec sainte Catherine d'Alexandrie
Techniques : encre brune - lavis brun - pierre noire - sanguine - plume

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 4, p. 400