Les collections du département desarts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 27/03/2018 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

BENSO Giulio


Ecole piémontaise et génoise

La Visitation

Vers 1640

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 9211, Recto

Anciens numéros d'inventaire :
NIII20592
MA12552

LOCALISATION :
Petit format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
BENSO Giulio
M. Newcome & L. Turcic

ANCIENNES ATTRIBUTIONS :
CAMBIASO Luca

TECHNIQUES :
Traces de pierre noire, plume et encre brune, lavis brun. Verso : plume et encre brune. Annotations à la plume et encre brune : 'L.a Camb. et Scuola di Caracci'.
H. 00,370m ; L. 00,280m

INVENTAIRE DU MUSEE NAPOLEON :
Inventaire du Mus¿e Napol¿on. Dessins. Vol.9, p.1602, chap. : Ecoles diverses, volume 41. (...) Num¿ro : 12552.Inconnus [[p. 1603]]. D¿signation des sujets : Volume 41, ayant pour titre : Disegni. Autori diversi, tomo 1°. Il est ainsi que les quatre suivans, de format grand infolio ; tous cinq sont [[p. 1603]] reliés et couverts de basane : on lit sur la table de ce premier volume, qu'il contient cinquante huit feuilles et cent trente six dessins, on ne trouve cependant que cinquante feuilles et quatre vingt dessins faits de différentes manières, et collés sur les quarante neuf premières feuilles. Origine : Collection nouvelle [[p. 1603]]. Emplacement actuel : Calcographie du Musée Napoléon [[p. 1603]]. Signe de recollement : [Vu] [[au crayon]] [Vu] [[au crayon]] [ [[Outre 2 sur les versos ?]] phrase barrée au crayon ] [[au crayon]] [Vu] [[au crayon]]. Cote : 1DD41 Note relative ¿ la saisie informatique : A noter : ce volume n° 41 décrit sur deux pages différentes a reçu deux numéros d'inventaire 12552 et 12553, ce dernier ayant été inscrit de manière systématique..

COMMENTAIRE :
Le même sujet est traité des deux côtés de cette feuille, classée par Reiset sous le nom de Luca Cambiaso avant que Mary Newcome Schleier et Lawrence Turcic ne la reconnaissent comme une oeuvre de l'artiste de Pieve di Teco (annotation sur le fac-similé de l'inventaire manuscrit en 1985). Au recto, la mise en scène suit un développement en diagonale, accentué par la position de sainte Élisabeth enlaçant sa jeune cousine, auquel introduit la figure lourdement drapée qui porte un fardeau sur sa tête. Les croquis au recto et au verso de la feuille dérogent au récit biblique selon lequel la rencontre d'Élisabeth et Marie eut lieu dans la maison de Zacharie (Luc, I, 41-42). La composition du recto évoque plutôt l'ambiance vivante d'un marché, où l'on distingue une figure qui se détache au-devant de la fenêtre à deux baies située au fond. Au verso, l'épisode se déroule en extérieur, cette fois sous les yeux des personnages accompagnés par un âne et des deux femmes qui observent la scène depuis leur fenêtre. La comparaison de la composition avec la fresque qui orne l'abside de la Santissima Annunziata à Gênes, oeuvre majeure de Benso de la fin des années 1630, révèle que les amples draperies, la perspective et le contraste de lumière y sont traités de façon similaire. Voir F. Mancini, 'Dessins italiens du musée du Louvre, Dessins génois, XVIe - XVIIIe siècle', Paris, 2017, n°294.

INDEX :
Collections : Krahe, Lambert - Maratta, albums dits de
Personnes : Elisabeth, sainte - Vierge Marie
Sujets : ICONOGRAPHIE RELIGIEUSE - Visitation
Techniques : encre brune - lavis brun - pierre noire - plume

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 4, p. 396