Les collections du département desarts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 27/06/2018 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

BORZONE Francesco Maria


Ecole piémontaise et génoise

Bataille navale

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 9200, Recto

Anciens numéros d'inventaire :
NIII6695
MA6220

LOCALISATION :
Petit format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
BORZONE Francesco Maria

TECHNIQUES :
Plume, encre brune, lavis brun, rehauts de gouache blanche. Collé en plein sur un montage du xviiie siècle.
H. 00,186m ; L. 00,388m

HISTORIQUE :
Ch. P. de Saint-Morys (cf. L. 3620), monté sur un seul montage avec les numéros Inv. 9322 (cat. 56) et Inv. 9502 ; saisie des biens des émigrés en 1793, remise au Museum en 1796-1797, marque du Conservatoire (L. 2207) ;
Dernière provenance : Saint-Morys, Ch.-P.-J.-B. de Bourgevin Vialart de
Mode d'acquisition : Saisie des Emigrés
Année d'acquisition : 1796

INVENTAIRE DU MUSEE NAPOLEON :
Inventaire du Mus¿e Napol¿on. Dessins. Vol.4, p.822, chap. : Ecole génoise, carton 57. (...) Num¿ro : 6220. Nom du ma¿tre : Borzoni, Luciano [[le premier dessin]] Cambiasi Luca [[le deuxième dessin]] Gauli, Gio. Batista [[le troisième]]. Num¿ro d'ordre dans l'oeuvre du ma¿tre : 1er. D¿signation des sujets : Sur le même carton trois dessins : l'un à la plume, attribué à Cambiasi, représente Apollon et Daphné ; le second attribué à Gio. Batista Gauli, représentant l'Assomption de la Vierge, est fait à la plume et lavé ; le troisième à la plume, lavé et rehaussé de blanc, représente un combat naval. Dimensions : H. 28 x L. 20 cm ; H. 26 x L. 18,5 cm ; H. 18,5 x L. 38,5 cm. Origine : Idem [[ Collection nouvelle /&.Prix de l'estimation de l'objet : 15francs. Emplacement actuel : Idem & Calcographie du Musée Napoléon /&. Observations : Idem & [Remis au Musée pour être relié] [[à l'encre]] ]]. Signe de recollement : [[trait oblique / au crayon / sur le n° d'ordre]] [Vu] [[au crayon]] [Vu] [[au crayon]] [Vu] [[au crayon]]. Cote : 1DD36

COMMENTAIRE :
Attribué à Luciano Borzone (1590-1645) par Morel d'Arleux, ce dessin était collé sur le « même carton » (montage) que 'l'Apollon et Daphné' de Luca Cambiaso (Inv. 9322) et 'l'Assomption' de la Vierge de G. B. Gaulli (Inv. 9502). de la Vierge de G. B. Gaulli (Inv. 9502). C'est Frédéric Reiset qui le rendit à Francesco Maria Borzone, le fils de Luciano. La majeure partie de la carrière de Borzone fils se déroula en France, même s'il ne perdit jamais le lien avec son pays natal, où il voyagea entre 1669 et 1679. Le trait est vif et agité, et les nuages de poudre rehaussés de gouache blanche rappellent les effets que Cornelis de Wael donnait à ses tableaux.le choc des bateaux sur une mer en pleine tempête pourrait avoir été inspiré par les ex-voto peints en souvenir et en remerciement de l'intervention divine qui sauva des marins de la force du vent et de l'eau, dont certains exemples sont ncore visibles dans le musée-couvent de Santa Maria di Castello à Gênes. Voir F. Mancini, 'Dessins italiens du musée du Louvre, Dessins génois, XVIe - XVIIIe siècle', Paris, 2017, n° 404.

INDEX :
Collections : Saint-Morys
Techniques : encre brune - lavis brun - papier beige - rehauts de gouache blanche - plume

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 4, p. 395