Les collections du département desarts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 08/07/2019 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

HALL Per Adolf


Ecole française

Portrait de la vicomtesse Marie-Suzanne de Renoüard de Bussière, née Doucet de Surigny

Vers 1780

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
RFML.AG.2019.17.1, Recto

LOCALISATION :
Réserve des miniatures, armoire 9

ATTRIBUTION ACTUELLE :
HALL Per Adolf

TECHNIQUES :
Miniature à la gouache et aquarelle sur ivoire. Cadre d'origine en bronze doré, avec à l'arrière une plaque en bronze sur laquelle on peut difficilement lire un quatrain composé par le vicomte Etienne-Cyprien Renoüard de Bussière (1734-1794), époux du modèle : ... portrait oh juste de celle qui m'est chère qu'on juge par lui qu'elle doit plaire... peindre mon cœur.
Forme : ovale en hauteur
H. 00,090m ; L. 00,070m

HISTORIQUE :
Peint pour Etienne Cyprien Renoüard de Bussière; puis sa descendance, Philippe-Gaëtan Athanase Paul de Renoüard de Bussière, vicomte de Bussière (fils du modèle) ; puis son fils, Alfred de Renoüard de Bussière, la miniature était, à ce moment-là, présentée dans leur hôtel d'Andlau-Klinglin, à Strasbourg, ou au château de Pourtalès ; jusqu'à son arrière-petite-fille, Louise Sophie Mélanie de Renoüard de Bussière (1836-1914) (elle épousa le comte Edmond de Pourtalès-Gorgier, fils du comte James-Alexandre de Pourtalès (1776-1855), collectionneur), dans leur hôtel particulier, rue Tronchet à Paris, ou au château de Pourtalès ; proposée à la vente par les descendants, Christie's Paris, le 29 avril 2014, lot 9 (estimation 7 000/10 000 euros), non vendu ; négocié après la vente par le marchand spécialisé Thierry Jaegy. Commission du 15 mai 2019.
Dernière provenance : Jaegy, Thierry
Mode d'acquisition : achat
Année d'acquisition : 2019


COMMENTAIRE :
Bibliothèque nationale, Exposition, Miniatures - gouaches - estampes en couleurs françaises et anglaises (1750-1815), 1906, n° 200, le catalogue mentionne que la miniature appartient à la comtesse Edmond de Pourtalès. Henri Bouchot, La miniature française 1750-1825, Paris, Goupil, 1907, repr. p. 60. Leo Schidlof, Miniature en Europe, Graz, 1964, 4 vol., p. 339, il indique qu'elle appartenait à la vicomtesse de Pourtalès, à Paris. J.E. Darmon, Dictionnaire des peintres miniaturistes sur vélin, parchemin, ivoire et écaille, Paris, Morancé, sans date, p. 60. Nathalie Lemoine-Bouchard, Les peintres en miniature 1650-1850, Paris, 2008, notice Hall p. 277-280, la miniature n'est pas reproduite, pas citée. Régine de Plinval de Guillebon, Pierre Adolphe Hall 1739-1793, Miniaturiste suédois, Peintre du Roi et des Enfants de France, Paris, Léonce Laget, 2000, p. 138. Fille d'un marchand de vin à Paris, Marie-Suzanne Doucet de Surigny épousa en 1770 Etienne Cyprien Renoüard de Bussière (né à Sancerre le 3 juin 1736-1794), seigneur du marquisat de Roche en Franche-Comté, qui fut tour à tour conseiller du Roi en la chancellerie du Parlement de Besançon, secrétaire du Roi, receveur général des sels de France, trésorier de France pour les Cantons Suisses. Membre de l'assemblée de la noblesse de Franche-Comté, il fut incarcéré à Besançon pendant la Terreur. Il commande le portrait de son épouse au plus célèbre miniaturiste de l'époque, Pierre Adolphe Hall, probablement à la fin des années 1770 ou au début des années 1780. La belle-sœur du modèle, Jeanne Doucet de Surigny (Lyon ? - après 1806), miniaturiste, a également peint la vicomtesse avec son époux (Stockholm, Nationalmuseum, acquis à Londres, vente Bonhams, 28 juin 2012, lot 91).

INDEX :
Personnes : Doucet de Surigny, Marie-Suzanne (1751-1825) - Renoüard de Bussière, Marie-Suzanne (1751-1825)
Techniques : miniature - ivoire - miniature sur ivoire