Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 17/06/2017 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

DEVERIA Eugène


Ecole française

Pierre Puget présentant son groupe sculpté Milon de Crotone à Louis XIV dans les jardins de Versailles

Vers 1832/1833

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
RF 55345, Recto

LOCALISATION :
Petit format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
DEVERIA Eugène

TECHNIQUES :
Graphite. Mise au carreau
H. 00,290m ; L. 00,230m

HISTORIQUE :
Vente aux enchères sans catalogue, Dijon ; acquis par la galerie La Nouvelle Athènes, Paris ; don avec les RF 55346 et RF 55347. Commission des acquisitions du 1er février 2017. Décision du président-directeur du 1er février 2017.
Dernière provenance : Galerie La Nouvelle Athènes
Mode d'acquisition : don
Année d'acquisition : 2017


COMMENTAIRE :
Dans la série des commandes pour le décor des 'salles sur la rivière', à la fin du règne de Charles X, le comte de Forbin confia à Paul Delaroche en 1828 le décor du plafond de la septième salle de la galerie Campana (ou troisième salle de la céramique antique). L'artiste a exécuté plusieurs dessins ayant pour sujet le sculpteur Puget présentant à Louis XIV son groupe sculpté du Milon de Crotone dans les jardins de Versailles (cf. Geneviève Bresc-Bautier, Pierre Puget : Milon de Crotone, Paris, R.M.N., Musée du Louvre , 1996, coll. Solo, n° 2, p. 25-31, note 9 et 10), mais il abandonna la commande en novembre 1829. Le département des Arts graphiques conserve deux dessins de ce premier projet, RF 32165 et RF 35166 (cf. Louis-Antoine Prat, Paul Delaroche, cat. exp. Paris, Musée du Louvre, 7 mars-21 mai 2012, Paris, Louvre éditions et Le Passage, n° 30 (RF 35166), p. 80-81). La commande fut alors confiée au jeune Eugène Devéria, révélé peu auparavant au Salon de 1827 par le triomphe de son impressionnant tableau La Naissance d'Henri IV (musée du Louvre, département des Peintures, INV 4070). Devéria a repris le sujet, imaginaire - ce qui engendra de vifs reproches de la critique au Salon de 1833 destiné à illustrer le mécénat royal. Sa composition est très proche de celle de son prédécesseur. On connaît plusieurs dessins préparatoires de Devéria relatifs à ce plafond (cf. Eugène Devéria, cat. exp. Pau, Musée des Beaux-Arts, 1965, n° 105, p. 50 ; Eugène Devéria 1805-1865, cat des 2 expositions du Musée des Beaux-Arts de Pau, 17 décembre 2005 - 19 mars 2006, p. 74 repr. de la peinture sur plâtre (Louvre, dpt des Peintures, RF 1108) et n° 46, p. 135 aquarelle, H.0,301 ; L 0,255, coll privée (Alaguillaume) ; plusieurs dessins au département des Estampes de la Bibliothèque nationale, Dc. 178 K, Rés., f° 25 à 34 ; une maquette sur plâtre, département des Peintures, RF 1108, huile sur plâtre, H. 0,45 ; L. 0,38 m ; deux esquisses peintes : Moulins-sur-Allier, Musée Anne de Beaujeu, n° 2007.7.1, huile sur toile, H. 0,462 ; L. 0,384 m, et localisation inconnue depuis 1970, huile sur toile, 1,02 ; L. 0,83 m, ex coll. Fossé d'Arcosse, puis Cosson du Cormier). D'autres études : crayon noir sur papier calque, collé en plein sur papier crème, H.0,265 ; L. 0,201 m, inscription : 'Au Louvre, voir plafond' ce dessin est passé par la galerie Joseph Hahn, Paris, aujourd'hui coll. privée ; pierre noire sur papier blanc, H. 0,24 ; L. 0,192 m, au dos commentaires du collectionneur Adolphe Varin, catalogue Galerie J. Hahn, Les Peintres Français et le Grand Décor Parisien au 19e siècle, n° 79). Cette feuille ainsi que les RF 55346 et RF 55347 montrent les recherches de l'artiste pour la mise en place définitive de la composition, ce dessin mis au carreau étant la version définitive, sans travail perspectif pour un effet plafonnant. Le plafond (INV 4074, signé et daté en bas à droite : Eug. Devéria 1832) fut révélé au Salon de 1833 (cf. Salon de 1834, Musée Royal, Travaux du Louvre, Galeries d'Antiquités, 14è Salle, p. XVIII. Examen critique du Salon de 1833 par A. Annet et H. Trianon, Paris, Delaunay Libraire, 1833, p. 102. Gustave Planche, Salon de 1833, Quatrième (dernière partie), dans Revue des Deux Mondes, 1833, tome 2, chapitre IV). Voir aussi : Nicole Munich, Les plafonds peints du Musée du Louvre : inventaire de documents d'archives, Archives de l'Art français - t. XXVI, 1984, p. 107-163, pour le plafond par E. Devéria, p. 148 Christiane Aulanier, Tome VIII, Le Musée Charles X et le département des Antiquités égyptiennes, Ed. des Musées nationaux, Paris, 1961, La galerie Campana, p. 56-59, repr fig. 36 Geneviève Bresc-Bautier, Guillaume Fonkenell, Françoise Mardrus, Histoire du Louvre, tome II : De la Restauration à nos jours, Paris, Louvre éditions, Fayard , 2016, chapitre : Le Louvre et les Tuileries sous la Restauration et la monarchie de Juillet, p. 9-104, le plafond est cité p. 78 à 80. Paul Vercier, Les frères Devéria et Versailles, Versalia, Revue de la Société des Amis de Versailles, 2003, p. 108-123

INDEX :
Lieux : Versailles, château, parc, Paris, Bibliothèque Nationale, Cabinet des Estampes, oeuvre en rapport, Paris, Musée du Louvre, département des peintures, oeuvre en rapport, Paris, Musée du Louvre, département des Arts graphiques, oeuvre en rapport, Paris, Palais du Louvre, galerie Campana, Moulins-sur-Allier, musée Anne de Beaujeu, oeuvre en rapport
Personnes : Milon de Crotone - Puget, Pierre - Louis XIV, roi de France - Forbin, comte de+ - Charles X, roi de France+ - Delaroche, Paul+ - Hahn, Joseph, galerie, oeuvre en rapport
Sujets : Milon déchiqueté par un lion - Milon de Crotone aux mains emprisonnées dans un tronc de chêne - Salon de 1827 - Salon de 1833 - Puget, Pierre, Milon de Crotone - Devéria, Eugène, La Naissance d'Henri IV - Devéria, Eugène, Puget présentant le groupe Milon de Crotone à Louis XIV dans les jardins de Versailles