Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 02/02/2017 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.
Gravé par

NEE François Denis


Ecole française

"[L'Empereur se rend] dans la banlieue pour prendre [personnellement] des nouvelles des officiers et soldats qui se sont distingués dans la campagne contre les tribus musulmanes"
L'empereur charge Tchao-Hoei

Vers 1765

Gravure

TECHNIQUES :
eau-forte - burin

INVENTAIRES :
Collection Edmond de Rothschild
27467 LR/ Recto

Anciens numéros d'inventaire :
15126

LOCALISATION :
Réserve Edmond de Rothschild
Portefeuille 589

ATTRIBUTION ACTUELLE :
Gravé par NEE François Denis
Gravé d'après DAMASCENO Giovanni

TECHNIQUES ET DIMENSIONS :
Eau-forte et burin.
Dimensions à la feuille : H. 00,620m ; L. 00,977m

HISTORIQUE :
Dernière provenance : Rothschild, baron Edmond de
Mode d'acquisition : don
Année d'acquisition : 1935

COMMENTAIRE :
Quinzième planche d'une série de seize acquises par le baron E. de Rothschild représentant les batailles de l'Empereur de Chine gravées sous la direction de Charles Nicolas Cochin le Fils. Elles ont été commandées par l'empereur Qianlong en 1765. Paul Pelliot remit en ordre le programme iconographique de la série. Chaque bataille illustre un poème épique composé par l'empereur qui célèbre ses conquêtes. La préface du recueil de l'édition chinoise fut rédigée par Qianlong, datée du 'premier mois de printemps' 1766. La notice finale de l'édition chinoise nous dit que l'empereur avait composé plus de deux cents poèmes sur la campagne militaire de 1755-1766. (P. Torres in cat. expo. 'La chine à Versailles', Château de Versailles, mai-octobre 2014, p. 179 et ss., n° 65). Voir aussi : Niklas Leverenz in 'Drawings, Proofs and Prints from the Qianlong Emperor's East Turkestan Copperplate Engravings', Arts Asiatiques, Vol. 68 (2013), pp. 39-60.

INDEX :
Lieux : Chine
Personnes : Qianlong, IV empereur des Qing+
Sujets : Bataille

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 8, p. 64