Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 28/01/2014 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

BOUCHER François


Ecole française

La troupe italienne

Vers 1726/1735

Gravure

ETAT :
Épreuve du 2e état

TECHNIQUES :
eau-forte retouchée au burin

INVENTAIRES :
Collection Edmond de Rothschild
25555 LR/ Recto

Anciens numéros d'inventaire :
19313/40

LOCALISATION :
Réserve Edmond de Rothschild
Portefeuille 551

ATTRIBUTION ACTUELLE :
BOUCHER François
Gravé d'après WATTEAU Antoine

TECHNIQUES ET DIMENSIONS :
cf. 21703 L.R. Filgrane : 'B (étoile) C (étoile) R'
Dimensions à la feuille : H. 00,558m ; L. 00,403m
Dimensions au coup de planche : H. 00,323m ; L. 00,221m
Dimensions au trait carré : H. 00,280m ; L. 00,208m

HISTORIQUE :
Dernière provenance : Rothschild, baron Edmond de
Mode d'acquisition : don
Année d'acquisition : 1935

COMMENTAIRE :
Les 'Figures de différents caractères' furent complétés par l' 'Œuvre d'Antoine Watteau... Gravé d'après ses Tableaux et Dessins originaux tirez du Cabinet du Roy et des plus curieux de l'Europe Par les Soins de M. de Jullienne A Paris Fixé à cent exemplaires des Pres. Epreuves Imprimés sur grand papier'. Ce recueil fut publié en deux volumes, il compte 271 planches. Cette entreprise considérable mobilisa pas moins de 40 artistes, et s'échelonna de 1726 à 1735. François Boucher a exécuté 21 de ces pièces : 9 d'après des arabesques ou des tableaux de chevalet et 12 d'après les décorations du Château de la Muette. Annoncée au 'Mercure' de décembre 1727. On connaît trois états de cette planche : 1er état (21702 L.R.) avant la lettre, 2e état avec la lettre (21703 L.R.et celui-ci), 3e état avec les mots 'à l'eau forte' sous la signature de Boucher. Le cuivre figurait à l'inventaire Chéreau de 1755, et aux catalogues Chéreau de 1770 et 1778. Lorsque Watteau est à Paris, un événement musical de grande importance se produit : la naissance de l'Opéra-comique, nouveau genre de spectacle autorisé à la fin de l'année 1714. Dans les pièces de l'Opéra-comique qui eurent un succès considérable, les héros de la comédie italienne revivaient, mais avec parfois de notables différences. Par conséquent cette estampe pourrait représenter un vaudeville de l'Opéra-comique et non la troupe italienne. (in Inventaire général de gravures de l'Ecole française 'L'œuvre gravé de François Boucher dans la Collection Edmond de Rothschild', Pierrette Jean-Richard, Paris 1978, p. 63, n° 156.)

INDEX :
Collections : Roth, David-Didier

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 8, p. 29