Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 12/08/2015 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

GISSEY Henri


Ecole française

Projet de costume de palefrenier pour la quadrille des Turcs du grand carrousel de 1662
Costumes des Fêtes, Mascarades. Théâtres, etc., de Louis XIV

Vers 1662

Dessin

TECHNIQUES :
encre noire - gouache - lavis brun - lavis gris - rehauts d'or - plume - annotations à la pierre noire - annotations à l'encre noire

INVENTAIRES :
Collection Edmond de Rothschild
1705 DR/ Recto

LOCALISATION :
Réserve Edmond de Rothschild
Recueil de dessins : Costumes des Fêtes, Mascarades. Théâtres, etc., de Louis XIV - Tome III - 1696 DR à 1761 DR

ATTRIBUTION ACTUELLE :
GISSEY Henri
Jérôme de La Gorce

ANCIENNES ATTRIBUTIONS :
ANONYME FRANCAIS
Inventaire E. de Rothschild

TECHNIQUES ET DIMENSIONS :
Pierre noire, plume et encre noire, lavis de couleurs avec des rehauts d'or et d'argent. Annotations en haut à droite, à la plume et à l'encre noire : "Palefrenier", "Turc"; à gauche, à lapierre noire, de la main de l'artiste pour la coiffure : "or", "plume".
Dimensions à la feuille : H. 00,243m ; L. 00,176m

HISTORIQUE :
Acquis en 1889 par Danlos pour le baron Edmond de Rothschild ; don en 1935.
Dernière provenance : Rothschild, baron Edmond de
Mode d'acquisition : don
Année d'acquisition : 1935

COMMENTAIRE :
Cette parure a été inventée par Gissey pour le carrousel de 1662 donné à Versailles. Elle illustre, comme l'indique la planche 39 du recueil commémoratif, la quadrille conduite par le prince de Condé des "estafiers, cheval de main et palefreniers turcs". Ce recueil intitulé 'Courses des testes et de bague, faites par le Roy et par les princes et seigneurs de sa cour en l'année M.DC.L.XII' est aujourd'hui conservé au musée Condé de Chantilly. Deux autres dessins conservés au Victoria and Albert Museum de Londres et à l'Albertina de Vienne sont préparatoires aussi aux figures d'un estafier et de deux chevaliers. Le dessin de l'Albertina servit sûrement de modèle au graveur en raison de sa composition, de ses dimensions et de traces de pointe. (J. de La Gorce, 'Fastes de cour au XVIIe siècle. Costumes de Bellange et de Berain', Musée Condé, Chantilly, 12 mai à 12 août 2015, p. 139 à 149).

INDEX :
Lieux : Chantilly, Musée Condé, oeuvre en rapport, Londres, Victoria and Albert Museum, oeuvre en rapport, Vienne, Albertina, Graphische Sammlung, oeuvre en rapport
Sujets : costume de théâtre - palefrenier

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 1, p. 14