Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 13/01/2016 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.
Gravé par

AVELINE Pierre Alexandre


Ecole française

La balançoire

Gravure

TECHNIQUES :
eau-forte - burin

INVENTAIRES :
Collection Edmond de Rothschild
18812 LR/ Recto

Anciens numéros d'inventaire :
19121

LOCALISATION :
Réserve Edmond de Rothschild
Portefeuille 439

ATTRIBUTION ACTUELLE :
Gravé par AVELINE Pierre Alexandre
Gravé d'après BOUCHER François

TECHNIQUES ET DIMENSIONS :
Signée sous le trait carré à gauche, 'Boucher inv.' Sous le titre : 'AParis chez Huquier vis- à vis le Grand Châtelet. C.P.R.' Filigrane : 'I (coeur) Sauvade Moyen Auvergne 1742'
Dimensions à la feuille : H. 00,345m ; L. 00,529m
Dimensions au coup de planche : H. 00,240m ; L. 00,279m
Dimensions au trait carré : H. 00,206m ; L. 00,260m

HISTORIQUE :
Dernière provenance : Rothschild, baron Edmond de
Mode d'acquisition : don
Année d'acquisition : 1935

COMMENTAIRE :
Cette estampe fait partie d'une suite de quatre pièces publiée chez Huquier et annoncée dans le 'Mercure' d'avril 1738 en même temps que la 'Fontaine d'amour', la 'Bonne aventure' et le 'Trébuchet' : '... on trouve chez le même (éditeur) et de la même main quatre autres estampes nouvelles. Ce sont des Jeux d'Enfants...' Egalement gravées par Fessard, format différent, même sens (inventaire 18580 à 18583) Un tableau, dans le même sens, à Carcassonne. Copie par W. Marks, imprimée chez Pierron et Aug. Delâtre, à la Bibliothèque Nationale. (in Inventaire général de gravures de l'Ecole française 'L'œuvre gravé de François Boucher dans la Collection Edmond de Rothschild', Pierrette Jean-Richard, Paris 1978, p. 84, n° 225.) Michel, 1889, repr. p. 21 - Roux, 1920, I, p. 320, n° 36.

INDEX :
Collections : Roth, David-Didier
Lieux : Paris, Bibliothèque Nationale, gravure en rapport, Carcassonne, Musée des Beaux-Arts, oeuvre en rapprot
Sujets : Jeux d'enfant

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 8, p. 48