Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 05/01/2016 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.
Gravé par

DAULLE Jean


Ecole française

La Muse Erato
Terpsichore

1756

Gravure

TECHNIQUES :
eau-forte - burin

INVENTAIRES :
Collection Edmond de Rothschild
18471 LR/ Recto

Anciens numéros d'inventaire :
18828

LOCALISATION :
Réserve Edmond de Rothschild
Portefeuille 434

ATTRIBUTION ACTUELLE :
Gravé par DAULLE Jean
Gravé d'après BOUCHER François

TECHNIQUES ET DIMENSIONS :
Eau-forte et burin. Signé au-dessous du trait carré à gauche : 'Peint par F. Boucher', à droite : "Gravé par J. Daullé Graveur du Roi 1756.". Au-dessous de part et d'autre des armes : "La Muse Erato / A Madame de Pompadour Dame du Palais de la Reine. / Le Tableau Original appartient à Madame de Pompadour. Par son tres humble et tres / Obeissant Serviteur J Daullé / AParis chés l'Auteur ruë du Platre St. Jacques attenant le college de Cornouaille A.P.D.R.'. Filigrane : colombier.
Dimensions à la feuille : H. 00,416m ; L. 00,552m
Dimensions au coup de planche : H. 00,330m ; L. 00,378m
Dimensions au trait carré : H. 00,277m ; L. 00,354m

HISTORIQUE :
Dernière provenance : Rothschild, baron Edmond de
Mode d'acquisition : don
Année d'acquisition : 1935

COMMENTAIRE :
Cette estampe a été annoncée avec son pendant la muse Clio (18469 LR) dans le Mercure d'octobre 1756. Boucher peignit pour Madame de Pompadour deux dessus de portes, gravés la même année par Daullé sous des fausses désignations. En réalité ce sont Terpsichore et Polymnie. P. Jean-Richard, Inventaire général de gravures de l'Ecole française 'L'œuvre gravé de François Boucher dans la Collection Edmond de Rothschild', Paris 1978, p.164, n°559. Portalis et Beraldi, 1880, I, 2ème partie, p. 667, n°13.

INDEX :
Collections : Roth, David-Didier
Personnes : Erato - Terpsichore - Pompadour, Jeanne Antoinette Poisson, marquise de+
Sujets : allégorie - muse - Erato

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 8, p. 42