Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 17/03/2017 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

VELDE Jan van de


Ecole hollandaise

Le jeu de crosse

Dessin

TECHNIQUES :
encre noire - lavis gris - pinceau

INVENTAIRES :
Collection Edmond de Rothschild
3503 DR/ Recto

Anciens numéros d'inventaire :
1067

LOCALISATION :
Réserve Edmond de Rothschild
Portefeuille XXXV

ATTRIBUTION ACTUELLE :
VELDE Jan van de
Olivia Savatier

ANCIENNES ATTRIBUTIONS :
VELDE van de l'un des
Inventaire E. de Rothschild, 1935

TECHNIQUES ET DIMENSIONS :
Pinceau et lavis gris. Encadré d'un trait à l'encre noire. Signé en haut à droite, au pinceau et lavis gris : I. v. Velde. Sur le fronton au centre de la composition, au pinceau et au lavis gris : [...] zou gij den Bal [...] slaan (« [...] tu dois frapper [...] la balle »).
Dimensions à la feuille : H. 00,083m ; L. 00,148m

HISTORIQUE :
Acquis en août 1909 de Frederik Muller pour le baron E. de Rothschild.
Dernière provenance : Rothschild, baron Edmond de
Mode d'acquisition : don
Année d'acquisition : 1935

COMMENTAIRE :
Malgré la signature « I. v. Velde », cette feuille ne peut être attribuée avec précision en raison du grand nombre d'artistes du nom de Jan van de Velde cités dans les archives au cours de la seconde moitié du xviie siècle en Hollande. Une datation dans la première moitié du XVIIe siècle - et donc l'attribution à Jan I van de Velde (1568-1623) ou à son fils Jan II (1593-1641) - peut être écartée en raison de la pratique en intérieur du jeu de kolf, qui n'apparaît qu'au milieu du siècle. Une autre indication chronologique est fournie par une série de dessins de la même main conservée à la Staatliche Graphische Sammlung de Munich et représentant les Douze mois de l'année. Certains personnages y sont coiffés d'un tricorne, un couvre-chef qui n'est pas en usage avant la fin du siècle. Le nom de Jan III van de Velde (1620-1662), fils de Jan II, semble donc exclu, en raison de sa période d'activité mais aussi de son style graphique, qui nous est connu grâce à une vingtaine de feuilles signées et datées conservés à Francfort et à Brunswick. Les dimensions réduites de la feuille Rothschild, tout comme la série des Mois conservée à Munich, laissent penser qu'il s'agit de modèles destinés à la gravure. L'attribution de ces dessins à Jan IV van de Velde (Utrecht, avant 1610 - Haarlem, 1686) reste à ce jour la seule hypothèse soutenable, bien que ses dessins soient encore mal connus et que ses données biographiques se confondent avec celles d'un ou de deux graveurs et orfèvres homonymes. (O. Savatier in cat. exp. 'Dessiner le quotidien', Paris, Musée du Louvre, 2017, n°30, p. 88 et 89).

INDEX :
Collections : Muller, Frederik
Lieux : Munich, Staatliche Graphische Sammlung, oeuvre en rapport

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 1, p. 22