Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 17/03/2017 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

REMBRANDT Harmensz van Rijn


Ecole hollandaise

Cornelis Claesz. Anslo

Vers 1640/1641

Dessin

TECHNIQUES :
encre brune - lavis brun - lavis gris - rehauts de blanc - traces de sanguine - plume

INVENTAIRES :
Collection Edmond de Rothschild
192 DR/ Recto

Anciens numéros d'inventaire :
10648

LOCALISATION :
Réserve Edmond de Rothschild
Portefeuille X

ATTRIBUTION ACTUELLE :
REMBRANDT Harmensz van Rijn

TECHNIQUES ET DIMENSIONS :
Plume et encre brune, lavis brun et gris, traces de sanguine, rehauts et corrections de blanc. Signé et daté à la plume et encre brune en bas vers la droite : Rembrandt f. 1640
Dimensions à la feuille : H. 00,246m ; L. 00,201m

HISTORIQUE :
T. Dimsdale, marque au verso (L. 2426) ; vente à l'amiable des héritiers à S. Woodburn en 1823 ; T. Lawrence, marque en bas à gauche (L. 2445) ; S. Woodburn ; W. Esdaile, marque en bas à gauche et au verso (L. 2617) ; sa vente, Londres, 17 juin 1840, n° 109, achat par Hodgson pour Verstolk ; baron J. G. Verstolk van Soelen ; sa vente, Amsterdam, 22 mars 1847 et jours suivants, album B n° 25 ; E. Galichon, marque au verso (L. 856) ; sa vente, Paris, 10-14 mai 1875, n° 124, achat par Clément ; baron E. de Rothschild ; donation au musée du Louvre en 1935, marque au verso (L. 900c).
Dernière provenance : Rothschild, baron Edmond de
Mode d'acquisition : don
Année d'acquisition : 1935

COMMENTAIRE :
Cornelis Claesz. Anslo est un riche marchand de tissus, pasteur d'une faction mennonite occupant une place importante dans la société d'Amsterdam. Souhaitant sans doute laisser un souvenir de lui à sa famille et à sa communauté, il commanda à Rembrandt un tableau que ce dernier termina en 1641 aujourd'hui conservé à la Gemäldegalerie de Berlin (inv. DG620). Ce dessin en est à l'évidence le modello destiné à Anslo. Deux autres œuvres sont à mettre en rapport avec cette feuille : un dessin à la sanguine de 1640 conservé au British Museum, (inv. 1848,0911.138) et préparatoire à une estampe de 1641 dont Rembrandt donna deux états. Les historiens ont beaucoup discuté de la chronologie de ces quatre œuvres, sans doute pour mieux saisir les modalités du travail de l'artiste. En réalité, il importe de comprendre que le dessin de Paris et celui de Londres sont l'aboutissement de deux œuvres à la destination fort différente : la peinture est un portrait à la fois intime et exemplaire proposé à la vue d'un cercle choisi, tandis que l'estampe fut certainement largement diffusée au sein de la congrégation à Amsterdam et au-delà. Pour répondre à cette double commande, Rembrandt a modifié la pose de son modèle, en mouvement sur le tableau, assis derrière une table en figure d'autorité sur l'estampe. (S. Lepape in cat. exp. 'Dessiner le quotidien', Paris, Musée du Louvre, 2017, n°15, p. 56 et 57). A mettre en rapport avec La Tête de femme au visage rond et joufflu de l'ENSBA (inv. n°34.610) et la tête de l'oriental à gauche dans les Deux orientaux entrain de converser de la Courtauld Gallery de Londres bien que les visages soient différents (Emmanuelle Brugerolles (dir.), Rembrandt et son entourage, Carnets d'études 23, cat. exp., Paris, Ecole nationale supérieure des beaux-arts, 7 février - 20 avril 2012, Ajaccio, Palais Fesch, musée des Beaux-Arts, 28 Juin - 1er Octobre 2014, Beaux-arts de Paris les éditions, Cabinet des dessins Jean Bonna, 2012, cat.3 p.32) Voir également : M. Royalton-Kisch, dans cat. exp. Amsterdam et Londres, 2000-2001, n° 45, repris dans Royalton-Kisch, 2010, n° 31. H. Grollemund, dans cat. exp. Rembrandt dessintaeur. Chefs-d'oeuvre des collections en France, Paris, musée du Louvre, 2006-2006, n° 30.

INDEX :
Collections : Dimsdale, Thomas - Lawrence, Sir Thomas - Esdaile, William - Galichon, Emile - Verstolk von Soelen, baron
Lieux : Londres, Courtauld Institute, oeuvre en rapport, Paris, Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts, oeuvre en rapport, Londres, British Museum, oeuvre en rapport, Berlin, Gemäldegalerie, oeuvre en rapport
Personnes : Claesz. Anslo, Cornelis
Sujets : portrait

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 1, p. 6