Les collections du département desarts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 27/09/2018 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.
Gravé par

MAITRE DES SUJETS TIRES DE BOCCACE


Ecole flamande

Boccace écrit l'histoire d'Adam et Eve

Vers 1476

Gravure

TECHNIQUES :
burin

INVENTAIRES :
Collection Edmond de Rothschild
79 LR/ Recto

Anciens numéros d'inventaire :
14343

LOCALISATION :
Réserve Edmond de Rothschild
Portefeuille 10

ATTRIBUTION ACTUELLE :
Gravé par MAITRE DES SUJETS TIRES DE BOCCACE

TECHNIQUES ET DIMENSIONS :
Filigrane : ciseaux (proche Briquet n° 3695) ; légère tache bistre dans le haut
Dimensions à la feuille : H. 00,184m ; L. 00,167m

HISTORIQUE :
Vente Gutekunst, Stuttgart, 5 mars 1879 et j. suiv. , n° 77, à Clément pour le baron Edmond de Rothschild
Dernière provenance : Rothschild, baron Edmond de
Mode d'acquisition : don
Année d'acquisition : 1935

COMMENTAIRE :
Cette illustration fut réalisée pour l'édition en français du livre de Boccace 'De casibus Illustrium virorum et mulierum', publié à Bruges par Colard Mansion en 1476. Il s'agit d'une copie d'une gravure connue seulement par un fragment conservé à la Bibliothèque Nationale de France (Hébert, 1982, I, p. 169, n°795 A, repr.). Cette composition illustre le livre I, chapitre I de la traduction française de Boccace. Elle est placée face au prologue dans la variante C de cette édition conservée à l'abbaye de Newbattle. Une troisième version du sujet se trouve dans un unicum exécuté vers 1475 par un graveur anonyme conservé à Vienne (Filedt Kok, 1985, p. 191, n°91a, repr.). Lehrs en a déduit que les trois gravures ont été le résultat d'une compétition faite par Colard Mansion afin de choisir le graveur le plus habile. La gravure de l'Albertina, de plus grandes dimensions que les deux autres versions, est exécutée dans un style de Hugo van der Goes (Friedländer, 1969, pl. 4). Celle de Paris est basée sur le retable de Courtrai au Prado attribué à Vrancke van der Stockt. La tentation d'Adam et Eve ressemble à celle du feuillet Ii de la Biblia Pauperum L 52 LR conservé à la collection E. de Rothschild. On peut rapprocher les statuettes des rois David et Salomon ornant les colonnettes latérales du Tryptique de la Vierge du Prado peint par Dieric Bouts (Châtelet, 1980, p. 74-75). En fin, une estampe conservée à l'Albertina (DG 1926/905) modifie un peu la scène en améliorant la perspective. Récemment, Till-Holger Borchert propose que les deux versions furent gravées d'après un dessin fourni par Mansion. Les changements mineurs auraient été introduits par les graveurs. (Till-Holger Borchert in cat. expo. 'Haute Lecture by Colard Mansion. Innovating text and image in Medieval Bruges', Groeningemuseum, Bruges, 1 mars - 3 juin 2018, p. 101 à 107 et p. 126. Bartsch, 1808, X, p. 37, n° 72 (planche de Vienne) ; Passavant, 1860-1864, II, p. 275, n° 4 ; Duplessis, 1879, p. 3 et 4, n° 2 ; Dutuit, 1882, V, p. 159, n° 4 ; Lehrs, 1921, IV, p. 174, n° 3 ; Coblentz, 1954, pl. 19 ; Hollstein, XII, p. 119, repr. ; Hébert, 1982, I, p. 169, n° 795, repr. ; Filedt Kok, 1985, p. 191, n° 91b ; cat. exp. Paris, 1997-1998, p. 50-51, n° 17, repr.

INDEX :
Lieux : Madrid, Museo del Prado, oeuvre en rapport, Vienne, Albertina, Graphische Sammlung, oeuvre en rapport, Paris, Bibliothèque Nationale de France, département des Estampes et de la Photographie, oeuvre en rapport, Newbattle, abbaye, oeuvre en rapport
Personnes : Adam - Eve - Boccace+ - Mansion, Colard +

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 1, p. 5