Les collections du département desarts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 23/11/2020 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

GROS Antoine Jean Baron


Ecole française

23 brumaire an 6 français [13 novembre 1797], Milan
Lettre autographe signée en tête sur les deux pages d'une feuille.

1797

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des autographes
A 1000, Recto

Numéros de catalogue :
Inventaire Autographes C1000
Inventaire Gros AJG457

LOCALISATION :
Réserve des autographes
Cote BCb5L21

ATTRIBUTION ACTUELLE :
GROS Antoine Jean Baron

TECHNIQUES :
Plume et encre brune, sur papier vergé filigrané : (filigrane « C & I. Honig » [Heawood, (1950) 1986, n° 3348]). Lignes de chaînettes verticales (écartement entre les lignes de chaînettes : 20 mm).

HISTORIQUE :
Vente, Paris, hôtel Drouot, 30 janvier 1975, n° 70 ; acquis par le musée du Louvre.
Mode d'acquisition : achat
Année d'acquisition : 1975


COMMENTAIRE :
Lettre écrite par Gros à Bonaparte à propos du paiement de la gravure que Giuseppe Longhi doit exécuter d'après son portrait. Transcription du texte in extenso : « Milan 23 Brumaire an 6 français / G[ros]. / Madame B[onaparte] m'a communiqué ce matin les nouvelles / intentions dans les quelles vous êtes à l'égard des / cinq cent sequins destinés au Graveur et aux / frais d'impression. Elle m'avoit chargé de les / retirer sur le bénéfice de la planche et de les / remettre au Citoyen Appiani. Sans refuser d'exécuter / sa volonté, je prends la liberté de vous / prévenir que les ayant toujours eu à ma / disposition dans la bon- té d'un ami, je les employe, / dans cette circonstance, avec d'autant plus de / plaisir qu'Appiani sera à l'abri des lenteurs / [suivent un mot biffé, illisible, et deux lignes de texte où l'on déchiffre seulement : « que peuvent (...) et la terminaison (...) de cette p(...) »] et qu'il sera d'ailleurs / bien plus flatte honoré de les recevoir de votre main. / Animé de l'amour des arts, je ne voudrois / pas qu'on me pretât des idées mercantilles, / qu'on me soupçonna capable de métamorphoser / l'artiste en marchand, c'est pourquoi je n'ai pas / entendu sans peine la prétention qu'on me donne / de tirer de votre portrait 3000 sequins. Je fais / que, soutenu de la réputation de son model, / il ne manquera pas d'être très avantageux / à son propriétaire, mais j'en cède le plus grand / bénéfice à quelqu'un qui pourra s'occupper / uniquement de cette spéculation, préférant employer // mon temps à acquérir des talens et justifié / l'opinion avantageuse que vous avez eu / de moi en permettant à mes faibles / pinceaux de satisfaire les désirs de la postérité / Salut et Respect ». Pour une notice complète, voir Musée du Louvre, département des Arts graphiques, 'Inventaire général des dessins, école française : Antoine Jean Gros (1771-1835)', par Laura Angelucci, Paris, Louvre éditions / Mare & Martin, 2019, n° 457 (avec bibliographie antérieure). Voir aussi : Valentine de Chillaz, 'Musée du Louvre, Département des arts graphiques, Musée d'Orsay, inventaire général des autographes', Paris, RMN, 1997, Aut. 1000, p. 154 ; Philippe Bordes, 'Laura Angelucci, Musée du Louvre, Département des Arts graphiques. Inventaire général des dessins : École française. Antoine Jean Gros. Paris : Louvre éditions / Mare et Martin, 2019... ' [compte rendu], in 'Master Drawings', vol. LVIII, n° 2, été 2020, p.259, sous note 7.

INDEX :
Lieux : Milan+
Personnes : Bonaparte, Napoléon+ - Longhi, Giuseppe+ - Beauharnais, Josephine de+ - Appiani, Andrea+
Sujets : Portrait de Napoléon Ier Bonaparte, par Antoine Jean Gros
Techniques : encre brune - papier vergé - filigrane - lettre autographe signée - plume