Les collections du département desarts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 04/07/2018 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

LIOTARD Jean Etienne


Ecole suisse

Jeune fille brodant

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins provenant de la Commission de récupération
REC 128, Recto

LOCALISATION :
Sully II
Epi 14

ATTRIBUTION ACTUELLE :
LIOTARD Jean Etienne
Xavier Salmon

TECHNIQUES :
Pastel sur papier marouflé sur toile tendue sur châssis Au verso du cadre, une étiquette dactylographiée : Dyck.-inv.-No.435 / Owner: Wuester / Bonnschlössel bei / Uberbernau / (Allgau) / Liotard : Girl with / needelwork ; des annotations à la plume sur un fragment de papier : Liotard / Dr Wuester ; au crayon rouge, le numéro 42 encadré ; à la craie blanche : 977 5e DUS en partie masqué par une bande de papier kraft ; au crayon : cl. 9241 (« claim », numéro de réclamation aux autorités britanniques); au crayon rouge : Dyck 435 Mesures du cadre : H ; 00,840, L : 00,725 et profondeur : 00,080.
H. 00,655m ; L. 00,496m

HISTORIQUE :
Remis au Cabinet des Dessins par l'Office des biens privés le 26 octobre 1950. Pour consulter la base des MNR (Musées nationaux Récupération), adresse du site Rose-Valland : www.culture.gouv.fr/public/mistral/mnrbis_fr? L'œuvre est décrite de la façon suivante dans la liste de préparation aux Commissions de choix des œuvres de la récupération artistique, dite liste OBIP : « n° d'ordre : 42 ; n° allemand : Dyck 435 ;n° d'inventaire : 977 Provenance : 5e Düsseldorf ; Origine : Suisse ; Auteur : Liotard ; Sujet : Portrait de femme brodant ; Nature : Pastel; Observations : [néant](MAEDI) /209SUP710 R39 : Tableau préparatoire à la cinquième Commission de choix des œuvres de la récupération artistique »). Le pastel est acheté par les Kunstsammlungen der Stadt de Düsseldorf (collections municipales regroupant plusieurs musées) pour 500 000 francs ( MAEDI/209SUP558 R33 : « Œuvres acquises par les Allemands, Düsseldorf, Städtische Kunstsammlungen ») ou 25 000 Reichsmarks (MAEDI/209SUP297 C8 : « Acquisitions faites par les musées et galeries allemandes pendant l'occupation de la France », dossiers Schenker, 1re partie). Le nom du vendeur n'est pas précisé. Le pastel est expédié de Paris au musée de Düsseldorf par la maison de transports Schenker ( Idem). Cependant, il ne figure pas sur l'inventaire des collections du Kunstmuseum de Düsseldorf. Adolf Wuester, expert artistique auprès du ministère des Affaires étrangères allemand à Paris, déclare dans son interrogatoire : « En 1942, une partie de ma collection a été déposée dans un abri des musées, sur les conseils des spécialistes. Liste I, par l'intermédiaire du musée de Düsseldorf : dépôt "Schloss Dyck", Grevenbroich /Niederrhein, zone anglaise / f Jeune-fille cousant, Liotard [pastel] ( MAEDI/209SUP298 C11 : « Interrogatoire d'Adolf Wuester », Munich, le 19 avril 1948 »). Le musée a-t-il seulement servi de dépôt au pastel ? Ce dernier a-t-il fait partie des collections du musée de Düsseldorf ? Le pastel a fait l'objet d'une réclamation aux autorités britanniques. Il figure dans le « claim 9241 ». Il revient en France par le cinquième convoi de Düsseldorf au début du mois d'octobre 1949. Il arrive au siège de la Commission de récupération artistique le 15 octobre 1949, est déballé le 8 février 1950. Il figure sous le numéro « claim 9241 » et sous la mention « Achat Wurster » (MAEDI/209SUPC430 P84 : Paris, le 15 octobre 1949, cinquième convoi de Düsseldorf, cahier de déballage du convoi). Le pastel est retenu à la cinquième Commission de choix des œuvres de la récupération artistique le 26 octobre 1950, sous le numéro d'ordre 42, le numéro allemand Dyck 435 et le numéro d'inventaire 977 (MAEDI/209SUP710 R39 : Tableau préparatoire à la cinquième Commission de choix des œuvres de la récupération artistique). Il est remis au Cabinet des dessins du musée du Louvre le même jour (Musée du Louvre, département des Arts graphiques : document manuscrit intitulé « Liste des Dessins reçus de la Commission de Récupération Artistique ») puis attribué aux Musées nationaux (musée du Louvre, Cabinet des dessins) par arrêté du ministère de l'Éducation nationale du 13 août 1951 ( Service des Musées de France (SMF), sous-direction des Collections, dossier Récupération). (Xavier Salmon, Pastels du musée du Louvre XVIIe-XVIIIe siècles, éditions Louvre, Paris, 2018, p.316 à 317).
Mode d'acquisition : Remis au musée
Année d'acquisition : 1950


COMMENTAIRE :
L'œuvre n'est pas retenue comme autographe par Marcel Roethlisberger. Jeffares, 2017 (www.pastellists.com), French School, Unnamed sitters, Female unknown women, p. 6, no J.9.515 / Liotard, p. 4. Xavier Salmon, Pastels du musée du Louvre XVIIe-XVIIIe siècles, éditions Louvre, Paris, 2018, p.316 à 317. Expositions : Paris, 1965, no 89 ; Paris, 1997, sans numéro, inv. REC 128, p. 105.

INDEX :
Sujets : portrait
Techniques : pastel