Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 02/08/2017 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

WATTEAU Antoine


Ecole française

Persan assis

1715

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
RF 36735, Recto

LOCALISATION :
Petit Format (S)

ATTRIBUTION ACTUELLE :
WATTEAU Antoine

TECHNIQUES :
Dessin restauré. Annoté à la plume et encre brune, au recto : 'Antoine Watteau fecit' ; au verso : 'portrait de l'Ambassadeur de Perse Mehemet Riza Beg intendant de la province d'Erivain qui fit son entrée à Paris le 7 février 1714 dessiné d'après nature par Antoine Watteau il est gravé dans l'oeuvre de ce maître / M. Brisart l'a colln'.
H. 00,300m ; L. 00,200m

HISTORIQUE :
Mode d'acquisition : achat
Année d'acquisition : 1978


COMMENTAIRE :
Stéphane Castelluccio, La Galerie des Glaces, Les réceptions d'ambassadeurs, p. 24 à 52, fig. 13, p. 38, dans Versalia, Revue de la Société des Amis de Versailles, n° 9, 2006. Il s'agit peut-être d'un autre membre de cette ambassade. Gravé en contrepartie par François Boucher dans les 'Figures de différents caractères...' de J. de Julienne. Watteau exécuta en tout neuf dessins sur la visite de cette légation à Paris dont six furent gravés en contrepartie par F. Boucher. Ce dessin et quatre autres ( Haarlem, musée Teyler ; Londres, Victoria & Albert museum ; Paris, fondation Custodia ; New York, collection E.V. Thaw) font partie d'une série de portraits à la sanguine et pierre noire représentant des personnages dans des costumes exotiques. Voir aussi P. Rosenberg in cat. d'exp. 'Watteau : the drawings', Londres, Royal Academy of Arts, 2011, n° 23. Sarah Catala indique que certaines feuilles d'études témoignent de la pratique familière de la contre-épreuve au sein des ateliers d'artistes. C'est le cas pour Antoine Watteau, comme l'atteste l'écrasement du papier de la majorité de ses dessins. Il s'agissait peut-être pour l'artiste de s'assurer le souvenir d'un détail du motif qu'il s'apprêtait à compléter avec un matériau différent, tout en permettant une meilleure fixation de la sanguine sur le papier. Ce serait le cas, comme l'a mis en évidence Marianne Roland-Michel (The Rosenberg-Prat Catalogue of Watteau's Drawings, The Burlington Magazine, vol. 140, n° 1148, p. 753-754) pour cette contre-épreuve de sanguine, complétée ensuite à la pierre noire (Les usages de la contre-épreuve dans le dessin français au XVIIIe siècle, Les Cahiers d'Histoire de l'Art, n° 13 / 2015, p. 35-43, p. 37 et note 17).

INDEX :
Collections : Bordeaux-Groult, Pierre - James, A. - Brisart, M.
Lieux : New York, Collection Thaw, oeuvre en rapport, Paris, Fondation Custodia, oeuvre en rapport, Paris+, Londres, Victoria and Albert Museum, oeuvre en rapport, Erivan+, Perse+, Haarlem, Teylers Museum, oeuvre en rapport
Personnes : Jullienne, Jean de+ - Boucher, François, gravure en rapport - Mehemet Riza Bey, calender d'Erivan
Sujets : Jullienne, Jean de, Recueil des figures de différents caractères...
Techniques : papier beige - pierre noire - sanguine

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 28, p. 210