Les collections du département desarts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 01/10/2020 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

GROS Antoine Jean Baron


Ecole française

La Mort de Timophane

Vers 1793/1800

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 27024, Recto

Anciens numéros d'inventaire :
NIII33840

Numéros de catalogue :
Inventaire Gros AJG442

LOCALISATION :
Très grand format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
GROS Antoine Jean Baron

TECHNIQUES :
Plume et encre brune, lavis brun, gris et noir, pierre noire, rehauts de blanc, papier vergé. Inscription grecque à la plume et encre brune sur le piédestal, à droite [Corinthe]. Collé en plein.
H. 00,444m ; L. 00,577m

HISTORIQUE :
Probablement vente après décès d'Antoine Jean Gros, Paris, 23 novembre 1835 et jours suivants, n° 63 : 'La Mort de Timoléon, composition de quatre figures et de la plus grande énergie' ; Mme Augustine Dufresne (1789- 1842), veuve Gros ; par testament fait à Rome, le 5 mars 1841 (copie manuscrite au Louvre, Cabinet des dessins, A 4028 : 'Ceci est mon testament' ; voir aussi l'annotation à la plume au verso du montage du dessin : 'Timoléon / dessin de Antoine Jean Gros / légué par Madame Augustine Dufresne / veuve d'Antoine Jean Gros / décédée le 5 [à lire 15] janvier 1842 / au Musée Royal du Louvre)', legs au musée du Louvre en 1842 (L. 1886a).
Dernière provenance : Dufresne, A., Mme
Mode d'acquisition : legs
Année d'acquisition : 1842


COMMENTAIRE :
Ce dessin est une étude préparatoire pour une peinture jamais exécutée à laquelle Gros travailla pendant son séjour en Italie : 'La Mort de Timophane'. Le sujet est tiré d'un épisode tragique de la vie du général corinthien Timoléon (411-337 avant J.-C.) racontée par Plutarque ('Vies parallèles', Livre IV) : après s'être opposé de toutes ses forces au projet criminel de son frère aîné, Timophane, d'usurper le pouvoir dans la ville, Timoléon, pour éviter la tyrannie à son peuple, décide de le faire assassiner par deux de leurs parents et amis, Eschyle et Satyros (ou Orthagoras). A ce dessin il faut rattacher plusieurs esquisses et dessins préparatoires au tableau : premières idées pour sa composition (Louvre, département des Arts graphique, RF 54925,138 ; Besançon, musée des Beaux-Arts et d'Archéologie, D. 2523 verso) et recherches pour la mise au point des personnages qui y sont représentés (Louvre, département des Arts graphique, RFML.AG.2020.11.1 et RFML.AG.2020.11.2 ; Besançon, musée des Beaux-Arts et d'Archéologie, D. 2523 recto). Pour une notice complète, voir Musée du Louvre, département des Arts graphiques, 'Inventaire général des dessins, école française : Antoine Jean Gros (1771-1835)', par Laura Angelucci, Paris, Louvre éditions / Mare & Martin, 2019, n° 442 (avec bibliographie antérieure). Voir aussi L. Angelucci, 'Timoléon tuant son frère Timophane par amour de la Patrie', Grande Galerie, n° 52, automne 2020, p. 39.

INDEX :
Collections : Dufresne, A., Mme - Gros, Antoine Jean
Lieux : Besançon, Musée des Beaux-Arts, oeuvre en rapport, Italie+, Paris, Musée du Louvre, oeuvre en rapport
Personnes : Plutarque+ - Timophane - Eschyle - Timoléon - Satyros - Orthagoras
Sujets : Plutarque, Vies - Mort de Timophane - Histoire grecque - Les Vies des hommes illustres, de Plutarque - Plutarque, Vie de Timoléon - La Mort de Timophane, par Antoine Jean Gros
Techniques : encre brune - lavis gris - lavis noir - papier vergé - pierre noire - rehauts de blanc - plume

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 11, p. 211