Les collections du département desarts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 05/07/2018 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

LE BRUN Charles


Ecole française

Portrait d'homme portant une cuirasse.

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 29875, Recto

Anciens numéros d'inventaire :
NIII30647
MA12690

Numéros de catalogue :
Guiffrey et Marcel G6344

LOCALISATION :
Sully II
Epi 2

ATTRIBUTION ACTUELLE :
LE BRUN Charles

PROPOSITIONS D'ATTRIBUTIONS :
Atelier de LE BRUN Charles
L. Beauvais, 2000

TECHNIQUES :
Pastel sur papier gris-beige, collé par les bords sur carton. Sur le verso du carton, numéroté à la plume et encre brune et à la craie blanche : 12690. Les mesures du cadre sont : H : 00,661 ; L : 00,565 et profondeur : 00,045. Deux étiquettes au dos : 'Prêté au Cabinet des dessins le 29/7/1969' et 'Cadre déposé au Département des peintures 6/1969'. Sur la baguette supérieure 'PARIS ECOLE DES BEAUX ARTS'.
H. 00,525m ; L. 00,402m

HISTORIQUE :
Atelier de Charles Le Brun. Entré au Cabinet du roi en 1690 avec le fonds d'atelier de l'artiste. Inscrit par Morel d'Arleux avant 1827 sur l'inventaire général du musée Napoléon devenu Musée royal, sous le numéro 12690 (A.N., 1 DD 41, t. IX, p. 1706). Le pastel est alors conservé à la Chalcographie du Musée impérial. Restauré en 2018 par Alexandra Mauduit (décadrage, dépoussiérage du carton). Inv. 29875. Si Frédéric Reiset et Henry Jouin ne s'aventurèrent pas à identifier le modèle et considéraient l'œuvre comme de la main de Le Brun, Jules Guiffrey et Pierre Marcel proposaient d'y reconnaître Monsieur, frère du roi. Ainsi que l'a souligné Geneviève Monnier, la simple comparaison avec les autres portraits du prince ne permet pas de soutenir une telle hypothèse. À l'occasion du travail conduit sur le fonds d'atelier de Charles Le Brun entré en 1690 dans les collections royales, Lydia Beauvais a pu mettre en rapport le pastel avec l'un des personnages apparaissant sur le carton de tapisserie de la Présentation par Colbert des membres de l'Académie des Sciences à Louis XIV en 1667, œuvre monumentale peinte entre 1671 et 1681 par Henri Testelin (1616-1695) pour la tenture de l'Histoire du Roy (Château de Versailles, inv. MV 2074). Le visage présenté dans la même orientation,mais le buste presque de dos vêtu d'un riche habit, l'homme apparaît en effet à droite du souverain face à Philippe d'Orléans, qui le regarde. Tenant une canne à pommeau d'or, il compte malheureusement parmi les personnages anonymes de la composition. Cependant, du fait de sa proximité avec le frère du roi, peut être faut-il y reconnaître l'un de ses proches, membre de sa suite ou favori, au sein desquels on comptait les marquis de Châtillon d'Effiat, de Villequier, de Manicamp, de La Vallière, les comtes du Bourg et de Guiche, le duc de Créquy, et surtout le chevalier de Lorraine. En grande partie conçue par Charles Le Brun, directeur de la manufacture royale des Gobelins du 8 mars 1663 à sa mort le 12 février 1690, et par ses collaborateurs, la tenture avait donné lieu à un long travail de préparation. Outre les dessins préparatoires, les esquisses de petites dimensions destinées aux peintres cartonniers,les études peintes pour certains détails, on comptait probablement parmi tout le matériel mis à disposition des études pour les visages des personnages qui devaient être reconnus au sein de chacune des compositions. Tel est certainement le cas du pastel. D'une psychologie moins marquée que sur les autres pastels autographes du maître et d'une exécution plus faible, le portrait n'est plus considéré comme de la main de Le Brun. Sans doute fut-il tracé par l'un des collaborateurs du Premier peintre, peut-être par Henri Testelin, qui avait été chargé de l'exécution du carton. Portraitiste de talent qui compta en 1648 parmi les fondateurs de l'Académie royale de peinture et de sculpture, l'artiste travailla à de nombreuses reprises en étroite collaboration avec Le Brun. Malheureusement, son œuvre se limite aujourd'hui à quelques rares tableaux peints à l'huile et ne comprend ni portrait dessiné ni pastel. Aussi toute comparaison est-elle impossible.( Xavier Salmon, Pastels du musée du Louvre XVIIe -XVIIIe siècles, éditions du Louvre, Paris,2018, 5.p.47)
Dernière provenance : Cabinet du Roi
Mode d'acquisition : Saisie royale
Année d'acquisition : 1690

INVENTAIRE DU MUSEE NAPOLEON :
Inventaire du Mus¿e Napol¿on. Dessins. Vol.9, p.1706, chap. : Ecole française, Peintures et dessins encadrés, etc.. (...) Num¿ro : 12690. Nom du ma¿tre : Idem [[ [Le Brun, Charles] [[à l'encre]] /&. Num¿ro d'ordre dans l'oeuvre du ma¿tre : 60. D¿signation des sujets : Portrait d'un guerrier, fait au pastel. Dimensions : H. 50,5 x L. 39cm. Origine : Idem & Collection ancienne /&. Emplacement actuel : Idem & Calcographie du Musée Napoléon /&. Observations : Idem & [Remis au Musée] [[à l'encre]] ]]. Signe de recollement : [Vu] [[au crayon]] [[trait oblique / au crayon / sur le n° d'ordre]] [[trait oblique / au crayon]]. Annotations marginales sur l'inventaire : [Pastel n° 19] [[à l'encre]] [10] [[au crayon / à côté du chiffre 19]]. Cote : 1DD41

COMMENTAIRE :
'Guiffrey et Marcel ont proposé de voir dans ce pastel un portrait du duc d'Orléans, frère de Louis XIV ; mais la comparaison avec les effigies du duc, dans les diverses pièces de la tenture 'L'Histoire du Roy', comme dans le portrait gravé par Nanteuil (Petitjean et Wickert, 1925, n° 188, repr.), conduisent à ne pas retenir cette identification. Au surplus, ce portrait dont la qualité d'exécution est faible n'est pas de la main de Le Brun et un collaborateur du Premier Peintre aurait pu difficilement approcher le frère du Roi. Cet homme apparaît dans le carton de tapisserie d'Henri Testelin, conservé au musée de Versailles (MV 2074) : 'Colbert présente les membres de l'Académie royale des Sciences à Louis XIV, 1667' (fig. 105). Dans cette composition, exécutée sur les dessins de Le Brun et destinée à 'L'Histoire du Roi', le personnage fait partie de la suite du Roi (derrière lui, à droite) ; la tête est très proche du pastel, mais le buste est vu partiellement de dos ; il tient un bâton (de maréchal ?) et devait peut-être faire partie de la Maison militaire du Roi.' (L. Beauvais, Musée du Louvre, Département des Arts graphiques, Inventaire général des dessins, Ecole française, Charles Le Brun, 1619-1690, tome I, Paris, RMN, 2000, n° 1963, p. 535) (voir Bibliographie : Xavier Salmon, Pastels du musée du Louvre XVIIe -XVIIIe siècles, éditions du Louvre, Paris,2018, 5. p.46 à 47)

INDEX :
Collections : Cabinet du Roi - Le Brun, atelier
Lieux : Versailles, Musée national du château, oeuvre en rapport, Versailles, musée, oeuvre en rapport
Personnes : Louis XIV, roi de France+ - Orléans, Philippe, duc d', dit Monsieur+ - Nanteuil, Robert, gravure en rapport - Testelin, Henri, oeuvre en rapport
Sujets : portrait - Le Brun, Charles, Tenture de l'Histoire du Roi - Testelin, H., Colbert présente les membres de l'Académie royale des Sciences...
Techniques : papier gris-beige - pastel - collé sur carton - collé

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 12, p. 232