Les collections du département desarts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 11/07/2018 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

SAFTLEVEN Herman III


Ecole hollandaise

Etude de scieurs de long

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
RF 4562, Recto

Numéros de catalogue :
Hollandais H700

LOCALISATION :
Petit format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
SAFTLEVEN Herman III

ANCIENNES ATTRIBUTIONS :
SAFTLEVEN Cornelis

PROPOSITIONS D'ATTRIBUTIONS :
OSTADE Isaack van
B. Schnackenburg, 1981

TECHNIQUES :
Plume et encre brune, lavis brun
H. 00,135m ; L. 00,115m

HISTORIQUE :
N° 218 du catalogue de la vente Wyzewa. Collection Wyzewa n° 333 (L. 2471).
Dernière provenance : Wyzewa, Téodor
Mode d'acquisition : achat
Année d'acquisition : 1919


COMMENTAIRE :
Ce dessin a été longtemps attribué à Herman II Saftleven en raison d'évidents rapprochements thématiques avec sa production peinte. L'artiste anime ses paysages d'une multitude de petits personnages livrés à leurs activités, comme la construction de bateaux. Le travail des scieurs de long tel qu'il est décrit sur ce dessin apparaît souvent dans ses tableaux : le chevrier debout sur une planche remontant la scie qui descend sous l'impulsion du renardier au sol, coiffé d'un large chapeau rabattu sur ses yeux, destiné à le protéger de la sciure de bois ; à droite du dessin, un détail reprend l'attitude et le geste effectué par le chevrier sur la scie. Toutefois, certains éléments stylistiques ne permettent pas aujourd'hui de maintenir cette ancienne attribution : le caractère trapu, presque grossier des silhouettes ont conduit B. Schnackenburg a considérer ce dessin comme étant de la main d'Isaac Van Ostade, frère d'Adriaen auprès duquel il reçut sa première formation. On relève en effet de nombreuses similitudes avec certaines figures saisies sur le vif dans la rue par Isaac Van Ostade, comme en témoigne une feuille de la Kunsthalle de Hambourg (Schnackenburg, 'Adriaen van Ostade, Isack van Ostade : Zeichnungen und Aquarelle', Hambourg, 1981, I, n° 460) : on y retrouve le même trait à la plume qui cerne hâtivement les contours des corps, parfois repris nerveusement pour saisir la justesse de l'attitude, tandis qu'un léger lavis brun marque les ombres. Daté vers 1641-1642, notre dessin n'a cependant pas été mis en relation avec un tableau d'Isaac Van Ostade traitant du sujet. (E. Brugerolles in cat. exp. 'Dessiner le quotidien. La Hollande au Siècle d'or', Paris, musée du Louvre, 2017, n° 49) Voir aussi : F. Lugt, 'Inventaire général des dessins des Ecoles du Nord, Musée du Louvre, Ecole hollandaise, II', Paris, 1931, n° 700 W. Schulz, 'Cornelis Saftleven ; Leben und Werke', Berlin, 1978, p. 82, 472, n° 1398, note 4 B. Schnackenburg, 'Adriaen van Ostade, Isack van Ostade : Zeichnungen und Aquarelle', Hambourg, 1981, I, n° 461.

INDEX :
Collections : Wyzewa, Teodor de
Techniques : encre brune - lavis brun - plume

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 20, p. 248