Les collections du département desarts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 17/01/2023 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.
Manière de

SCHWARTZ Christoph


Ecole allemande

Après la prise d'une ville : soldats et prisonniers

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 18798, Recto

Anciens numéros d'inventaire :
NIII20977
MA12556

Numéros de catalogue :
Allemands A698

LOCALISATION :
Petit format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
Manière de SCHWARTZ Christoph

ANCIENNES ATTRIBUTIONS :
Copie d'après SCHWARTZ Christoph
Sandra-Kristin Diefenthaler
Attribué à SCHWARTZ Christoph

TECHNIQUES :
Décharge à la sanguine au dos du montage
H. 00,198m ; L. 00,165m

HISTORIQUE :
Cologne, collège des Jésuites. Conquête militaire, 1794 ; dépôt de la rue de la Loi (29-30 novembre 1794) ; dépôt rue St-Marc (Maison Montmorenci), au moins depuis juin 1795 ; transféré au Museum central des Arts en 1795. Marque du Louvre (L.1955) (Considéré auparavant comme appartenant aux « Albums dits de Maratta » de la collection Lambert Krahe ; voir la mise au point historique dans « Wir glauben Kunst. Bildeermacht und Glaubensfragen. Meisterzeichnungen aus der Kölner Jesuiten-Sammlung Col. », cat. exp. Cologne, Wallaraf-Richartz-Museum, 2019)
Dernière provenance : Collège des Jésuites de Cologne
Mode d'acquisition : conquêtes militaires
Année d'acquisition : 1795

INVENTAIRE DU MUSEE NAPOLEON :
Inventaire du Musée Napoléon. Dessins. Vol.9, p.1604, chap. : Ecoles diverses, volume 44. (...) Numéro : 12556.Inconnus. Désignation des sujets : Volume 44, ayant pour titre : Disegni. Autori diversi, tomo 4. Il est écrit sur la table qu'il contient cinquante huit feuilles, et quatre vingt dix neuf dessins : les cinquante huit feuilles existent, et les quatre vingt dix neuf dessins, en comptant ceux qui sont sur le V° de la feuille 50. Origine : Collection nouvelle. Emplacement actuel : Calcographie du Musée Napoléon. Signe de recollement : [99 Vu] [[au crayon]]. Cote : 1DD41

COMMENTAIRE :
Classé par Demonts parmi les dessins dans la manière de Schwarz (1938, n° 698). Le dessin montre, tout comme la feuille de même sujet conservée au Courtauld (inv. D.1952.RW.1194), une composition plus large que le dessin dont il est la copie (coll. part. Diefenthaler Z I, 42, p. 346). Tous les deux présentent un coloris semblable, si bien que Diefenthaler (2020, p. 404) pense qu'ils ont été exécutés d'après une peinture perdue. bibl: - Louis Demonts, Musée du Louvre, Inventaire des dessins des écoles du Nord. Ecoles allemande et suisse, T. II, Fin de la première période, Maîtres nés avant 1550 R-Z t anonymes, et Deuxième période, Maîtres nés après 1550, Paris, 1938 - Sandra-Kristin Diefenthaler, Christoph Schwarz. Hofkünstler der Wittelsbacher im konfessionellen Zeitalter, Berlin et Munich, 2020, Z III, 51b*, p. 404 - Katharina Bechler et Christof Trepesch (dir.), Faszination Barock. Zeichnungen und Gemälde des deutschen Barock aus einer Augsburger Sammlungen, cat. exp. Augsbourg, 2012, n° 80, note 1

INDEX :
Collections : Krahe, Lambert - Maratta, albums dits de
Lieux : Londres, Courtauld Institute, oeuvre en rapport
Techniques : encre noire - encre brune - pierre noire - mis au carreau - plume

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 8, p. 65