Les collections du département desarts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 27/06/2018 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

OSTADE Isaack van


Ecole hollandaise

Un paysan assis, de profil et un paysan debout, de dos

INVENTAIRES ET CATALOGUES :
Cabinet des dessins
Fonds des dessins et miniatures
INV 22793, Verso

Anciens numéros d'inventaire :
NIII28886
MA12639

Numéros de catalogue :
Hollandais H537

LOCALISATION :
Petit format

ATTRIBUTION ACTUELLE :
OSTADE Isaack van

ANCIENNES ATTRIBUTIONS :
Copie d'après OSTADE Adriaen van

TECHNIQUES :
Plume et encre brune, lavis gris, sur une esquisse au graphite
H. 00,097m ; L. 00,131m

INVENTAIRE DU MUSEE NAPOLEON :
Inventaire du Mus¿e Napol¿on. Dessins. Vol.9, p.1698, chap. : Ecoles diverses, Dessins en paquets. (...) Num¿ro : 12639.Idem [[ Maîtres divers /&. Num¿ro d'ordre dans l'oeuvre du ma¿tre : 15. D¿signation des sujets : Cent cartons et feuilles. 100 [[nombre de dessins qui sont dans chaque paquet]] [Numéroté 101 dessins le 12 septembre 1851] [[à l'encre]] Total 1724 [[somme des dessins des paquets]] Origine : Idem & Collection nouvelle /&. Emplacement actuel : Idem & Calcographie du Musée Napoléon ]]. Signe de recollement : [Vu] [[au crayon]]. Cote : 1DD41

COMMENTAIRE :
Ce dessin provient d'une feuille d'étude dessinée au recto et au verso qui a été ultérieurement découpée, comme l'attestent les figures tronquées en partie basse. Ce type de dessin représente plus de la moitié du corpus d'Isaac van Ostade, qui semble avoir repris à son compte la pratique d'Adriaen Brouwer de rassembler sur une même feuille plusieurs études de figures et de groupes, esquissés d'une plume vive et rehaussés de lavis. Il s'agissait pour l'artiste de se constituer un répertoire de postures, d'expression et de costumes dans lequel il pourrait ensuite puiser pour l'élaboration de ses peintures. Bernard Schnackenburg situe cette feuille vers 1643, date de l'admission d'Isaac à la guilde de Saint-Luc de Haarlem ('Adriaen van Ostade, Isack van Ostade : Zeichnungen und Aquarelle', Hambourg, 1981, I, n° 482). Si le thème des paysans jouant aux cartes à l'intérieur d'une taverne est emprunté à son frère aîné Adriaen van Ostade, auprès duquel il s'est formé, le jeune artiste a déjà affirmé avec brio son propre style de dessinateur, très calligraphique, alliant spontanéité et élégance de la ligne. Sa manière se distingue par l'association, que l'on rencontre aussi chez Rembrandt, de deux encres différentes, une encre foncée posée à l'aide d'une fine plume d'oie pour les visages, les hachures et les détails des costumes et une encre plus claire posée à l'aide d'une large plume de roseau pour modeler les contours des corps. L'artiste n'a pas repris à l'encre l'intégralité de ses figures, confiant à ses notations à la pierre noire, au graphite et au lavis le soin de définir les formes. (O. Savatier Sjöholm in cat. exp. 'Dessiner le quotidien. La Hollande au Siècle d'or', Paris, musée du Louvre, 2017, n° 61)

INDEX :
Collections : Saint-Morys
Techniques : encre brune - lavis brun - pierre noire - plume

REFERENCE DE L'INVENTAIRE MANUSCRIT :
vol. 9, p. 374