Inventaire du département desArts graphiques Musée du Louvre
Mise à jour de la fiche 27/10/2016 Attention, le contenu de cette fiche ne reflète pas nécessairement le dernier état du savoir.

GANEAU Étienne


Ecole française
Vers 1667-Vers 1734


BIOGRAPHIE :
Imprimeur libraire, libraire juré de l'université [de Paris] ; à Trévoux, seul imprimeur de la principauté de Dombes (1699) ; à Trévoux, directeur de l'Imprimerie de Son Altesse Sérénissime [le prince de Dombes] (1707-1710). Fils d'un sergent à verge au Châtelet de Paris. Dit âgé de 19 ans en avril 1686 lors de son entrée en apprentissage chez l'imprimeur-libraire parisien André Cramoisy. Quittancé le 1er nov. 1690, il est reçu maître libraire à Paris le 4 fév. 1695, puis seul imprimeur de la principauté de Dombes à Trévoux le 11 août 1699. Ne figure à l'enquête de 1700-1701 ni pour Paris ni pour Trévoux. Se présente en vain en 1707 pour être reçu imprimeur à Paris. Fonde la compagnie (ou société) de Trévoux en 1707 pour exploiter le privilège de l'Imprimerie de S. A. S. le prince de Dombes avec une dizaine de libraires de Paris (privilège renouvelé en 1717 et confirmé en 1723). Il sera caissier de cette première société, dissoute en fév. 1741, dont l'imprimerie est revendue en fév. 1731. Obtient un privilège le 17 sept. 1733 et des publications portent encore son nom en 1734 ; veuve attestée en 1734. Le nom d'Étienne Ganeau apparaît à l'adresse du périodique "La Suite de la Clef ou Journal historique sur les matieres du tems" de 1717 à mars 1737 ; sa veuve lui succède à cette adresse d'avril 1737 à oct. 1748. À Trévoux, travaille en association avec Jean I Boudot de 1699 à 1706 (data.bnf.fr).